samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésPour nous vous êtes la résistance, à l’image de Jean Moulin

Pour nous vous êtes la résistance, à l’image de Jean Moulin

Intervention au grand rassemblement de Villepinte – 27 juin 2014
Jean-Pierre Muller , co-président du comité des maires de France pour la défense des Achrafiens
CNRI – Madame la Présidente, chère Maryam Radjavi, chers amis des Moudjahidine du peuple,
Mesdames et Messieurs venus du monde entier, 69 nations pour soutenir la résistance iranienne.

En tant que co-président du comité des maires de France pour la défense des Achrafiens,  quel plaisir, quel honneur de vous voir ici à Villepinte par milliers soutenir le combat, la juste cause du Conseil de la résistance iranienne, l’engagement de Maryam Radjavi pour la liberté et la démocratie en Iran.

Azadi, liberté pour l’Iran, ces beaux mots nous les avons criés, nous les avons scandés en direction de tous les Etats, de tous les gouvernements, à l’égard de tous. Ici naturellement déjà à Villepinte, au Bourget également, à Cergy, mais aussi à Taverny sur son grand stade le 26 juin 2010, accueilli par son maire de l’époque, Maurice Boscavert, cofondateur du comité des maires de France avec Jean-Pierre Béquet.
Maurice Boscavert s’est éteint avant-hier, grand défenseur des droits de l’homme, homme de courage, de conviction, de dignité. Vous savez chère Maryam l’amitié qu’il vous portait, vous connaissez tous l’impatience qui était la sienne de voir votre pays libéré du joug des mollahs, de leur dictature, de leur fascisme religieux.
Et oui, nous sommes impatients de vous voir libres.
Au-delà de sa disparition, au-delà de son absence aujourd’hui à cette tribune, son exemple continuera à nous montrer le chemin, ses paroles continueront à marquer nos esprits et ses paroles sont les nôtres qui réclament – en parfaite osmose avec le programme du CNRI – un Iran libre, démocratique, laïque, qui assure l’abolition de la peine de mort, l’égalité totale des droits entre les hommes et les femmes, des élections libres.

Chère Maryam Radjavi, chers Moudjahidine du peuple d’Iran. Comme l’a dit Jean-François Legaret à l’instant, ces 14 000 maires de France qui vous ont assuré de leur soutien à travers leurs signatures consignées dans un recueil qu’ils vous ont remis le 19 janvier dernier à Auvers-sur-Oise des mains de Maurice Boscavert.
Ces 15 présidents de régions françaises, 50 présidents de conseils généraux, plus de 300 députés, plus d’une centaine de sénateurs qui sont également à vos côtés.

Les mollahs peuvent vociférer, ils peuvent pester, ils peuvent chercher une quelconque faille dans notre détermination à vous soutenir, ils n’y parviendront pas.
Pour vous, vous n’êtes pas les terroristes prétendus du 17 juin 2003, l’histoire vous a donné raison, les juridictions également. Et l’histoire vous sourira encore et le plus vite sera le mieux.
Pour nous vous êtes la résistance, à l’image de Jean Moulin et je choisis l’exemple à dessein. Vous êtes la liberté, vous êtes la démocratie, vous êtes ceux qui contribueront à ce que la paix puisse un jour constituer une réalité durable non seulement en Orient mais aussi sur le reste de la planète.
Alors en effet, comme c’est indiqué derrière moi : tous pour la liberté. Chers amis, Azadi, liberté, pour vous et tous les peuples opprimés de la planète.
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe