mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismePour le régime iranien, l'OMPI est la plus grande menace à son...

Pour le régime iranien, l’OMPI est la plus grande menace à son pouvoir – Pentagone

CNRI – Le Pentagone américain a publié en décembre 2012 un rapport du Département fédéral de Recherche de la Bibliothèque du Congrès selon un accord passé avec l’Office d’assistance technique de la lutte contre le terrorisme. Il est entièrement consacré au Vevak, le ministère du Renseignement des mollahs iraniens. La préface souligne que l’OMPI est considérée comme la plus grande menace à ce régime :

 

• Le ministère du Renseignement et de la Sécurité (Vevak)  utilise tous les moyens à sa disposition pour protéger la Révolution islamique d’Iran, usant de méthodes comme l’infiltration des groupes d’opposition, la surveillance des menaces intérieures et le bannissement des opposants, l’arrestation des supposés espions et des dissidents, la mise à jour des complots jugés menaçants, et le maintien des liaisons avec les services de renseignements étrangers ainsi qu’avec les organisations qui protègent les intérêts de la République islamique à travers le monde.
• Bien que les faucons islamistes en Iran soient en charge du ministère sous la houlette du guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei, l’organisation est composée d’un mélange d’idéologies politiques.
• Chaque ministre du Renseignement doit avoir obtenu un diplôme d’ijtihad (la capacité d’interpréter les sources islamiques comme le Coran et les paroles du Prophète et des Imams) d’un séminaire, s’abstenir d’appartenir à un groupe ou parti politique, avoir une réputation d’intégrité personnelle et posséder un passé politique et de management fort.
• Selon la constitution iranienne, toutes les organisations doivent partager leurs informations avec le ministère du Renseignement et de la Sécurité. Le ministère supervise toutes les opérations clandestines. En général, il exécute lui-même les opérations intérieures, mais la Force Qods des gardiens de la révolution islamique s’occupe de la plupart des opérations extraterritoriales comme le sabotage, l’assassinat et l’espionnage. Bien que la Force Qods opère de manière indépendante, elle partage les informations qu’elle recueille avec le Vevak.
• Le gouvernement iranien considère que les Moudjahidin-e-Khalq sont l’organisation qui menace le plus la République islamique d’Iran. Une des principales responsabilités du ministère du Renseignement et de la Sécurité est de conduire des opérations clandestines contre les Moudjahidin-e-Khalq et d’identifier et d’éliminer ses membres. D’autres dissidents iraniens tombent aussi sous la juridiction du ministère.
• Le ministère possède un Bureau de la Désinformation, qui est chargé de créer et de mener une guerre psychologique contre les ennemis de la République islamique.
• La capacité de l’Iran à collecter des informations secrètes est limitée ; plus particulièrement, les signaux sur sa capacité à collecter des renseignements ne représentent qu’une menace limitée parce qu’il est encore en passe de développement.
• Même si l’Iran a créé un système de contre-renseignement bien équipé pour protéger son programme nucléaire, il semble que des agents d’autres pays réussissent toujours à infiltrer le système, ainsi que d’autres parties de l’appareil de renseignement iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe