lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistancePour des élections libres en Iran, supervisées par l’ONU - Comité norvégien

Pour des élections libres en Iran, supervisées par l’ONU – Comité norvégien

CNRI – Dans un communiqué daté du 25 juin, le Comité norvégien des Amis d'un Iran libre, composé de parlementaires, des personnalités politiques et des défenseurs des droits de l'Homme, exprime son soutien à l’égard du soulèvement du peuple iranien et rejette les élections truquées des mollahs.  Le Comité lance également un appel en faveur de la tenue en Iran des élections libres, supervisées par l'ONU et basées sur la souveraineté populaire et non pas la suprématie du guide religieux. 
Le communiqué poursuit ainsi:

Nous, membres du Comité des Amis d'un Iran libre en Norvège, exprimons notre soutien au soulèvement du peuple iranien qui a manifesté à travers le pays, aux cris de « à bas le dictateur », pour souhaiter un changement de régime et l'instauration d’une démocratie en Iran. Nous exprimons notre solidarité avec les familles des morts, des blessés et des arrêtés au cours de ce soulèvement.

Nous notons que :

1. Le soulèvement populaire illustre l'instabilité de la société iranienne et la soif de démocratie de la quasi-totalité des Iraniens. Ce soulèvement et le large soutien que les Iraniens exilés lui ont apporté montre que, contrairement à des idées reçues, le régime iranien ne dispose ni de soutien populaire ni de stabilité.

2. Ce soulèvement populaire, à Téhéran et dans d'autres villes d'Iran, a atteint son paroxysme le 20 juin. Il a été brutalement réprimé, plus de 200 personnes ont été tuées, des milliers d’autres ont été blessés et arrêtés, en particulier au cours des dix premiers jours. Le 20 juin, le monde entier a été choqué en visionnant les images des derniers instants de Neda, une jeune fille abattue par les forces de sécurité dans le nord de Téhéran. Aujourd'hui, le peuple iranien, et les consciences libres à travers le monde attendent une réaction ferme des pays occidentaux face aux actes barbares du fascisme religieux au pouvoir en Iran.

3. Le massacre des manifestants sans défense montre clairement l'hostilité frénétique de ce régime envers ses opposants.

4. Nous demandons instamment au gouvernement de la Norvège et au Conseil de Sécurité de l’ONU:

a. de rejeter la réélection frauduleuse d'Ahmadinéjad, et de contraindre le régime à accepter des élections libres, supervisées par l'ONU et basées sur la souveraineté du peuple et non pas sur le pouvoir du guide suprême du régime des mollahs ;

b. de suspendre toutes les relations politiques et diplomatiques avec le régime des mollahs, jusqu'à la fin totale de la répression ;
c. d’imposer au régime iranien un embargo commercial, diplomatique, technologique et d’armement et d’interdire les déplacements des représentants de ce régime à l’étranger;

d. Nous demandons au Conseil de Sécurité de l’ONU de renvoyer le dossier des crimes des dirigeants de ce régime, en particulier Khamenei, devant un tribunal international.

Lars Rise
Président
Amis d'un Iran Libre – Norvège

Morten Hoglund
Membre de la Commission des affaires étrangères
Parlement de la Norvège

Bjorn Jacobsen
Membre de la Commission élargie des affaires étrangères
Parlement de la Norvège

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe