samedi, décembre 10, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondePlusieurs mercenaires afghans du régime iranien tués en Syrie

Plusieurs mercenaires afghans du régime iranien tués en Syrie

CNRI – L’un des mercenaires étrangers les plus notoires du régime iranien qui se battait aux côtés des troupes du dictateur syrien, Bachar Al-Assad, a été tué samedi dernier dans la province de Daraa (au sud de la Syrie).
Alireza Tavassoli – un Afghan qui commandait une légion des Afghans envoyés par le régime iranien en Syrie – était proche de Ghassem Soleimani, le commandant de la Force Qods des pasdaran du régime iranien.

Les restes d’Alireza Tavassoli et des six autres mercenaires afghans tuées en Syrie (Reza Bakhshi, Mahmoud Hakimi, Hamed Yousefi, Nematoolah Najafi, Ghassem Sadate et Hossein Hosseini) ont été enterrés dans la ville de Machhad (au nord-est de l’Iran).

Les pasdaran du régime iranien ont enrôlé plusieurs milliers de réfugiés afghans dans des régiments de mercenaires qu’ils ont expédiés en Syrie pour les faire participer à la guerre contre les forces de l’opposition syrienne.

Les mercenaire afghans recrutés par des pasdaran obtiennent des autorisations de résidence en Iran et ils reçoivent une solde de 500 dollars par mois pour se battre aux côtés des troupes de Bachar al-Assad, ont déclaré des responsables afghans et occidentaux, cités dans un rapport publié en mai dernier par le Wall Street Journal.

Sur des images vidéos obtenus par la CNN en novembre 2014 auprès des rebelles syriens, l’on voit un prisonnier de guerre afghan qui dit : « Les Iraniens paient des gens comme moi pour que nous venions faire la guerre ici [en Syrie]. Je suis originaire de l’Afghanistan et j’étais un immigrant en Iran. Les Iraniens nous ont amenés ici pour nous faire participer à la guerre en Syrie. »

Ce prisonnier de guerre a précisé qu’il recevait une solde d’environ 500 dollars par mois. La plupart des réfugiés afghans résidents en Iran ont des conditions de vie très difficiles et gagnent leur vie en faisant des petits travaux difficiles et mal-payés.

Des chefs religieux afghans en Iran, ainsi que les autorités locales en Afghanistan ont confirmé que les pasdaran du régime iranien ont recruté des réfugiés afghans pour les envoyer se battre en Syrie.
A plusieurs reprises, les Afghans ont organisé des manifestations devant l’ambassade du régime iranien à Kaboul pour protester contre les abus infligés à leurs compatriotes dans l’Iran voisin.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe