mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyPlus de 2000 cadres médicaux irakiens condamnent le blocus médical imposé aux...

Plus de 2000 cadres médicaux irakiens condamnent le blocus médical imposé aux opposants iraniens en Irak

CNRI – 571 médecins et 1463 cadres médicaux travaillant dans des hôpitaux irakiens ont publié une Déclaration dans laquelle ils ont condamné le blocus médical et logistique imposé aux opposants iraniens résidants au camp Liberty. Situé près de l’aéroport de Bagdad, ce camp abrite près de 3000 membres de l’Organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI), le principal mouvement d’opposition au régime iranien.

 

La Déclaration des médecins et cadres médicaux irakiens a été publiée le lundi 27 octobre par le journal Koweitien « Assiassa ». Les signataires de la Déclaration affirment : « Cela fait plus de 5 ans que les résidents du camp Liberty, les membres de l’OMPI basés en Irak, souffrent d’un blocus injuste et inhumain. En particulier, ils sont privés des soins médicaux. Jusqu’à présent, ce blocus médical a provoqué le décès de 21 résidants de ce camp. La dernière victime était Monsieur Taghi Abbassian, décédé le 18 septembre 2014 après que le comité chargé de réprimer les résidants de ce camp a empêché son transfert vers un hôpital. Actuellement, la vie de plusieurs autres résidants de ce camp qui sont gravement malades est en danger. »

Les médecins irakiens ajoutent : « Les résidents du camp Liberty sont des réfugiés politiques installés légalement en Irak il y a plusieurs décennies. En 2004, ils ont été reconnus comme personnes protégées par des conventions internationales. En 2011, le HCR a déclaré que les résidants du camp Liberty sont ‘des personnes objets d’inquiétudes’. Empêcher l’accès des résidants de ce camp aux soins médicaux en Irak est une flagrante violation des droits de l’Homme et des lois humanitaires. »

Les signataires de cette déclaration ont demandé au gouvernement américain et à l’ONU, en tant qu’institutions responsables de garantir la sécurité, la santé et le bien-être des résidants du camp Liberty, d’entreprendre des mesures concrètes pour faciliter l’accès des résidents du camp Liberty aux soins médicaux, faciliter le transfert des résidants malades vers des hôpitaux irakiens et faciliter le transfert des équipements médicaux indispensables depuis le camp d’Achraf vers le camp Liberty. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe