lundi, février 6, 2023
AccueilActualitésActualités: LibertyPlan de la force terroriste Qods pour une autre attaque contre le...

Plan de la force terroriste Qods pour une autre attaque contre le camp Liberty

Attaque aux missiles à Liberty – n ° 24

Le retour des résidents d’Achraf est une nécessité urgente

• Le gouvernement irakien s’oppose au transfert de gilets et de casques de protection d’Achraf à Liberty

Selon les rapports reçus de l’intérieur de l’Iran, la force terroriste Qods a l’intention de lancer une nouvelle attaque au camp Liberty avec des roquettes et des mortiers dans les prochains jours avec l’aide des forces irakiennes qui agissent sous les ordres d’Al-Maliki afin de commettre un nouveau massacre.

L’attaque à la roquette du 9 février sur le camp Liberty qui a fait 7 morts et plus de 100 blessés a été commanditée par Khamenei avec la complicité du gouvernement irakien. Quelques heures après cette attaque criminelle, le gouvernement irakien a annoncé qu’il ne pourrait pas arrêter les tirs de roquettes sur le camp Liberty révélant ainsi son intention de poursuivre son crime contre l’humanité.

Le 6 mars, l’agence de presse officielle IRNA citait Adnan Assadi, directeur par intérim au ministère irakien de l’Intérieur et qui se trouve en Iran, disant : «Nous ne considérons aucune limite dans nos contacts et l’expansion de nos relations avec l’Iran et je crois que nous devrions avoir une bonne coopération en la faisant progresser dans tous les domaines. » En préparant ouvertement le terrain au prochain massacre des membres de l’OMPI en Irak, il a déclaré : « Ce sont des traîtres et des assassins du peuple irakien et iranien et leur présence crée des problèmes pour la sécurité et la stabilité de l’Irak. »

La veille le porte-parole du ministère des Affaires étrangères des mollahs avait intimidé les pays disposés à accorder l’asile aux habitants de Liberty en disant que les membres de l’OMPI étaient une atteinte à la stabilité et à la sécurité.

Les plans sinistres du régime des mollahs pour une un autre attaque contre Liberty surviennent alors que le gouvernement irakien ne permet pas l’entrée d’équipements élémentaires comme des pelles et des pioches, essentiels pour une sécurité minimale. Le 6 mars, le représentant du gouvernement irakien a officiellement déclaré que le premier ministre s’opposait au transfert de casques et de gilets de protection et même des sacs de sable d’Achraf à Liberty pour construire les abris élémentaires.

Une fois de plus, la Résistance iranienne met en garde contre un autre massacre au camp Liberty et appelle le gouvernement américain, le Conseil de sécurité de l’ONU et le Secrétaire général à prendre des mesures pour un transfert immédiat des résidents de Liberty à Achraf en vertu de leurs obligations vis-à-vis de la santé et de la sécurité des résidents.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 mars 2013