jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyPatrick Kennedy : L'ONU et les États-Unis doivent transférer les résidents du...

Patrick Kennedy : L’ONU et les États-Unis doivent transférer les résidents du camp Liberty de nouveau à Achraf

CNRI – Le représentant des Nations Unies en Irak Martin Kobler a menti au sujet de la sécurité et des conditions humanitaires au camp Liberty et doit être révoqué, a dit l’ancien congressman américain Patrick Kennedy lors d’une conférence internationale à Genève le 27 février.

Et l’ONU et les États-Unis doivent à présent agir pour transférer les résidents de Liberty de nouveau à Achraf ou bien davantage de vies seront perdues suite à l’attaque de missiles du 9 février qui a fait sept morts et cent blessés, a affirmé M. Kennedy.

Il a également acclamé la résistance iranienne comme le seul avenir légitime pour l’Iran parce qu’elle peut fournir une option politique pour mettre un terme au régime des mollahs.

 

 « Martin Kobler a menti au sujet des conditions humanitaires à Liberty. Et Martin Kobler a encore menti au sujet de la sécurité du camp Liberty.

« Si aujourd’hui nous voulons être sûrs que ces sept martyrs ne sont pas morts en vain, nous devons alors être honnêtes par rapport à ce qui se passe et aux mensonges qui ont été commis par le représentant de l’ONU en charge du camp Liberty.

« Nous devons en appeler à tous ceux de bonne conscience à l’ONU pour demander si Martin Kobler est digne du nom de commissaire de l’ONU lorsque l’on voit la sûreté et la protection
des personnes dans le camp Liberty ?

« Martin Kobler mérite-t-il qu’on lui fasse confiance à nouveau ? Martin Kobler mérite-t-il de promettre la protection, la sécurité et la réinstallation des personnes du camp Liberty ? Non, il ne le mérite pas et l’ONU doit dire cela et le dire de façon agressive. Martin Kobler doit partir. »

M. Kennedy a tourné en dérision la suggestion de M. Kobler selon laquelle l’Irak et son premier ministre Nouri al-Maliki devraient enquêter sur la récente attaque contre Liberty, ajoutant : « Vous savez à quoi cela me fait penser ? C’est comme si on demandait à Oussama Ben Laden d’enquêter sur le 11 septembre. »

Il a affirmé : « Aujourd’hui, nous devons nous engager à nous assurer que plus aucune vie ne sera perdue au camp Liberty ou au camp d’Achraf.

« Nous avons besoin de réponses. Nous avons besoin d’action. Nous n’avons plus besoin de paroles, nous avons besoin de solution. L’ONU à Genève doit rapidement changer la situation si elle veut garder son intégrité intacte.

« Ils doivent transférer ceux qui sont piégés dans le camp Liberty de nouveau à Achraf où ils peuvent être en sécurité dans un lieu avec le genre de bâtiments protecteurs appropriés pour sauver et protéger les vies. Premièrement, l’ONU doit transférer les personnes aujourd’hui au camp d’Achraf.

« L’ONU et les États-Unis doivent comprendre clairement que toute inaction ici et maintenant peut indéniablement être perçue comme une complicité avec toutes autres vies perdues parce que nous avons mis en garde le Département d’État américain, nous avons mis en garde l’ONU que ces attaques étaient inévitables et que ces personnes sans défense, sans armes et protégées en vertu de la Quatrième Convention de Genève ont été attaquées pas une fois, pas deux fois mais trois fois.

« Assurons-nous que l’ONU et les États-Unis ne sont plus complices du déni des droits de l’homme, du meurtre d’innocents réfugiés et de la soumission de tous les Iraniens qui vivent sous ce régime tyrannique, fasciste et intégriste qui appelle à la fin du monde civilisé avec sa fabrication d’armes nucléaires. N’est-il pas temps de mettre un terme à tout cela ? »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe