vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyNucléaire iranien: l'ambiance aux négociations à Moscou n'est pas positive

Nucléaire iranien: l’ambiance aux négociations à Moscou n’est pas positive

MOSCOU – AFP – 18 juin 2012 – Les négociations entamées lundi à Moscou entre les grandes puissances et l’Iran sur le programme nucléaire controversé de la République islamique se déroulent dans une ambiance qui n’est pas positive, a déclaré un responsable de la délégation iranienne à des journalistes.

Jusqu’ici, l’ambiance n’est pas positive. L’établissement d’un format (pour les négociations) est le principal problème, a souligné ce responsable sous couvert d’anonymat, observant qu’il s’agissait d’une appréciation préliminaire.

La délégation iranienne dirigée par Saïd Jalili et celle des grandes puissances menée par Catherine Ashton, chef de la diplomatie européenne et émissaire du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), ont commencé lundi leurs entretiens prévus sur deux jours.

Le porte-parole de la délégation européenne, Michael Mann, a indiqué pour sa part que les grandes puissances maintenaient leurs exigences à l’égard de l’Iran: arrêter l’enrichissement d’uranium à 20% et échanger le stock d’uranium enrichi à 20% contre du combustible nucléaire dont Téhéran a besoin.

Notre priorité consiste à ce que les Iraniens abordent la question des 20%, qui rapproche l’Iran du niveau d’enrichissement nécessaire à la fabrication de la bombe atomique (90%), a déclaré M. Mann à des journalistes.

En contrepartie, les 5+1 proposent un allègement des sanctions internationales — six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU dont quatre assorties de sanctions économiques — ainsi qu’une coopération dans plusieurs domaines nucléaires civils.

Au cours des deux précédents cycles de négociations, à Istanbul en avril, puis en mai à Bagdad, les parties s’étaient séparées sur un constat de leurs divergences, notamment sur l’enrichissement d’uranium à 20%.

Cette activité chère à l’Iran, soupçonné par les grandes puissances et Israël de vouloir se doter de l’arme atomique, est au centre des pourparlers à Moscou.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe