lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeNouvelles unités armées pour protéger les organes du régime qui crainte un...

Nouvelles unités armées pour protéger les organes du régime qui crainte un soulèvement populaire généralisé en Iran

Formation-iran-Armed-khamenei-750

Avec l’escalade des révoltes et grèves dans le pays, le guide suprême des mollahs, Ali Khamenei, a ordonné le déploiement d’unités armées spéciales pour protéger les bâtiments étatiques et les centres névralgiques du régime par crainte qu’ils ne soient emportés par l’explosion de la colère populaire.

Selon l’agence de presse Fars, « Une directive pour la création d’unités de protection pour les organes de l’Etat a été approuvée par le Commandant en chef Suprême et a été notifiée aux autorités compétentes pour être mis à exécution ».

Cette directive « a été formulée dans le but de protéger les infrastructures, bâtiments, installations, équipements et certaines missions spéciales des organes exécutifs nécessitant une protection armée. Cette initiative vise à développer, améliorer et renforcer la sécurité des appareils étatiques par les forces de police et par l’attribution une protection spéciale à ces appareils ». (Agence de presse Fars, affiliée aux Gardiens de la Révolution, 27 mai 2018).

Par de telles mesures répressives, Khamenei et les pasdaran tentent de protéger leur régime contre la colère d’une population excédée par l’oppression du système corrompu et dictatoriale des mollahs. Lors du soulèvement national de janvier 2018, de nombreux centres gouvernementaux, organes de répression, écoles théologiques et bureaux des représentants de Khamenei et des « Imams du vendredi » ont été occupés et détruits par les manifestants.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 mai 2018

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe