samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceNous souhaitons la fin de ce régime en Iran – Anissa Boumediene

Nous souhaitons la fin de ce régime en Iran – Anissa Boumediene

Nous souhaitons la fin de ce régime en Iran – Anissa Boumediene

Anissa Boumediene, ancienne première dame d’Algérie, intervenait le 21 janvier au siège du CNRI, à Auvers-sur-Oise, à l’occasion des Vœux de la Résistance iranienne. L’évènement intervenait au lendemain des manifestations populaires qui ont ébranlées le régime des mollahs au début de l’année, avec des dizaines de milliers d’Iraniens descendus dans la rue dans quelques 140 villes au cri d’ « à bas la dictature » pour revendiquer la liberté et la démocratie.

Dans son intervention, la juriste et islamologue algérienne a déclaré : « Je suis prise au dépourvu car vous me n’avais pas dit que je devais parler, mais je suis très heureuse de saisir cette occasion, Madame la Présidente, pour vous souhaiter une très bonne année 2018 et aussi pleine réussite dans tout ce que vous entreprenez. Car je l’ai dit et je ne cesserai de le répéter, vous êtes une Dame très courageuse et qui est un exemple pour toutes les femmes, car vous avez aussi un sens politique très développé.

l’ancienne première dame d’Algérie Mme Anissa Boumedienne

Et je pense si je pouvais émettre un vœu et que le grand architecte de l’Univers m’entende, de dire eh bien oui, nous souhaitons la fin de ce régime en Iran et pour suprême gageur et suprême vengeance, nous aimerions que ce soit une femme qui le remplace et que ce soit, en particulier, Maryam Radjavi.

Car vous avez fait la preuve de toutes vos capacités depuis des années et des années, et nous vous avons assez suivi pour savoir toutes les difficultés auxquelles vous avez été confrontées et que vous confrontez encore actuellement. Je n’oublierai pas évidemment les Moudjahidine du peuple, qui sont merveilleux dans leur courage, leur ténacité et leur organisation. Tout ceci se soulève notre admiration.

Et en même temps, puisque l’on est aussi à l’époque des vœux, je souhaiterais que les gouvernants du monde entier et particulièrement ceux qui sont responsables, qui sont parmi les grandes puissances, montrent un peu plus de sagesse et s’abstiennent de déclarations intempestives qui ne peuvent que jeter le chaos parmi les peuples. Voilà, nous avons vu déjà par le passé. Il faut toujours méditer les leçons de l’Histoire.

Quand on voit ce que certaines décisions, ont entraîné, ont amené en Irak, tout ce qu’on a vu en Libye, tout ce qu’on a vu… alors mon Dieu, souhaitons, souhaitons que Dieu donne la sagesse à ses gouvernants. Parce que je le dirai : ce n’est pas parce qu’on est un milliardaire ou qu’on a fait beaucoup d’affaires qu’on a un sens politique. Le sens politique, c’est tout à fait à part. Voilà ! Madame Radjavi vous n’êtes pas une milliardaire, mais vous avez possédé ce sens politique et nous souhaitons qu’en 2019, nous puissions vous accompagner à Téhéran. Merci.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe