vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeNeuf soldats américains d'une même division tués par des bombes iraniennes depuis...

Neuf soldats américains d’une même division tués par des bombes iraniennes depuis avril

CNRI – Un haut général de l’armée américaine en Irak a déclaré vendredi qu’au cours des trois derniers mois, neuf de ses soldats ont été tués par des explosifs de fabrication iranienne.

Lynch a annoncé que des escadrons de la mort ayant des liens avec l’ecclésiastique chiite Moqtada Sadr sont entraînés en Iran, puis reviennent en Irak avec pour mission d’attaquer les soldats américains et irakiens.

 

WASHINGTON, 6 juillet (UPI) – Un haut général américain en Irak a déclaré qu’au cours des trois derniers mois, neuf de ses soldats ont été tués par des explosifs de fabrication iranienne.

L’armée des États-Unis accuse l’Iran de fournir des bombes de bord de route sophistiquées formant des explosifs de type EFP, de grandes balles de métal conçues spécifiquement pour percer le blindage des véhicules américains.

« Depuis que nous sommes arrivés, le 4 avril, nous avons essuyé 29 attaques aux explosifs de type EFP ; 18 d’entre-elles ont eu des conséquences graves et ont tué neuf de nos soldats », a déclaré le général Rick Lynch, commandant de la troisième division d’infanterie, qui mène des opérations d’assaut dans le sud de Bagdad.

« Il a été établi que la technologie EFP provient directement d’Iran ; ces engins qui nous viennent d’Iran soulèvent de sérieuses inquiétudes », a déclaré Lynch aux journalistes du Pentagone.

Dans un pays déjà inondé de vieux missiles et mortiers, les troupes de Lynch ont découvert quatre caches d’armes abritant des munitions iraniennes.

« Nous avons trouvé des missiles iraniens, nous avons trouvé des mortiers iraniens dont la provenance iranienne était clairement indiquée, et ça, c’est inacceptable. Ce qui se passe, c’est que ces engins partent d’Iran et arrivent en Irak, se retrouvent entre les mains d’extrémistes dans notre zone d’intervention et sont utilisés contre les forces de la coalition, les forces de sécurité irakiennes et des Irakiens innocents ; cela doit cesser », a-t-il affirmé.

Ses troupes n’ont capturé aucun agent iranien en Irak qui permettrait d’établir un lien entre Téhéran et cette violence incessante.

« Ce dont je dispose, c’est simplement d’indicateurs de l’influence iranienne et cela nous préoccupe vivement », a-t-il ajouté.

Lynch a déclaré que des escadrons de la mort ayant des liens avec l’ecclésiastique chiite Moqtada Sadr sont entraînés en Iran puis reviennent en Irak avec pour mission d’attaquer les soldats américains et irakiens.

Plus tôt cette semaine, un général américain a déclaré à la presse que l’Iran engageait des combattants du Hezbollah pour former des combattants chiites irakiens.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe