dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeMoqtada Sadr dénonce le Premier ministre Irakien Nouri al-Maliki dirigé par un...

Moqtada Sadr dénonce le Premier ministre Irakien Nouri al-Maliki dirigé par un « tyran »

L’influent chef chiite Moqtada Sadr a qualifié mardi le Premier ministre Irakien Nouri al-Maliki de « tyran » et appelé les Irakiens à se rendre aux urnes, après avoir annoncé dimanche son retrait de la vie politique à deux mois des élections législatives.

M. Sadr, qui s’est adressé à la nation dans un discours télévisé, semble ainsi vouloir maintenir un rôle incontournable sur la scène politique Irakienne malgré son retrait de la vie politique annoncé il y a deux jours.

Le courant de Moqtada Sadr compte actuellement 40 députés au Parlement (sur 325), dont le vice-président Qoussaï Abdel Wahab al-Souhail, et six ministres au gouvernement.

« La politique est devenue une porte ouverte à l’injustice et la négligence, aux abus et à l’humiliation de la part d’un dictateur et d’un tyran qui contrôle les fonds pour les piller (…) les villes pour les attaquer et les communautés pour les diviser », a affirmé mardi le religieux en allusion à M. Maliki.

Il a d’autre part appelé les électeurs à se mobiliser massivement pour les élections législatives: les Irakiens « doivent participer en masse à ces élections, pour que le gouvernement ne tombe pas aux mains de personnes malhonnêtes ».

Répétant qu’il se retirait de son mouvement politique, il a néanmoins assuré qu’il « resterait (disponible) pour tout le monde — pas pour mes partisans seulement — car je me suis consacré à l’Irak et à l’islam ».

AFP

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe