mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafMOHSEN ANSARI – Un commentaire

MOHSEN ANSARI – Un commentaire

Délégation du parlement européen pour les relations avec l’Irak, 19 aout – Le décès, suite à une sclérose en plaques, de Mohsen Ansari, membre de l’OMPI résidant au camp d’Achraf et ancien prisonnier politique en Iran sous la dictature féroce de l’ayatollah Khomeiny, constitue un âpre rappel du siège meurtrier que subissent encore les 3400 civils sans armes de ce camp. J’adresse mes sincères condoléances à la famille et aux amis de M. Ansari.

Malheureusement, ils ne savent que trop bien que sa vie aurait pu être sauvée si les autorités irakiennes avaient permis l’accès aux soins nécessaires et l’avaient autorisé à se rendre dans un hôpital adéquat. Leur refus a ainsi causé sa mort prématurée et a encore caractérisé un autre acte d’accusation contre des autorités irakiennes pour leur abus flagrant des droits humains et leur mépris des notions les plus élémentaires d’un comportement décent.

La torture psychologique continue, appliquée aux résidents d’Achraf par les centaines de haut-parleurs déversant sans fin des menaces et de la propagande 24 heures sur 24 autour du périmètre du camp, a dû rendre les dernières heures de M. Ansari insupportables. Les restrictions d’entrée au camp de produits médicaux, de carburant, de nourriture et même d’eau sont un crime contre l’humanité.

Les deux massacres perpétrés par l’armée irakienne, causant la mort de près de 50 résidents sans armes d’Achraf et blessant plus de 1000 autres personnes, sont des exemples barbares montrant un gouvernement apparemment  trop préoccupé de recevoir uniquement ses ordres de Téhéran.

Les personnes impliquées dans la planification et l’exécution de ces massacres seront certainement amenées devant la justice.

La disparition de Mohsen Ansari marque la fin d’un autre triste chapitre de l’histoire récente d’Achraf. Mais soyons en sûrs, sa mort ne sera pas vaine. Son opposition à l’injustice et à la répression politique se dresse comme un monument de la victoire du bien sur le mal. Le bien l’emportera toujours. Les résidents d’Achraf, comme le peuple d’Irak et celui d’Iran, seront un jour libres. La justice et la démocratie vaincront.

Struan Stevenson, eurodéputé
Président de la Délégation du parlement européen pour les relations avec l’Irak

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe