dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafDécès d'un autre résident d'Achraf suite aux obstacles des forces irakiennes dans...

Décès d’un autre résident d’Achraf suite aux obstacles des forces irakiennes dans l’accès aux soins

Communiqué de presse, 19 août 2011

Le Comité international pour l’application de la justice (ISJ) appelle l’Union européenne à transférer les malades et les blessés [d’Achraf] à l’étranger.

Nous avons été désolés d’apprendre le décès de M. Mohsen Ansari, membre de l’OMPI résidant à Achraf et ancien prisonnier politique, jeudi 18 août au matin, des suites d’une sclérose en plaques. Il est décédé en raison des obstacles posés par le gouvernement de Maliki dans l’accès aux soins médicaux.

L’ISJ présente ses sincères condoléances aux résidents d’Achraf et à Mme Maryam Radjavi.

Au moins six blessés de l’attaque du 8 avril et quatre autres malades ont perdu la vie ces derniers mois, suite au blocus médical imposé.

En novembre 2009, l’OMPI avait demandé à l’ONU de transférer Mohsen Ansari et un certain nombre de malades en phase terminale à l’étranger. Malgré des rappels continus, aucun des 52 patients de la liste n’a eu l’opportunité de quitter l’Irak. M. Ansari était réfugié politique en France avant de se rendre à Achraf. Le gouvernement français a rejeté plusieurs requêtes demandant à le faire venir en France pour être soigné.

Nous appelons la Baronne Ashton et la Présidence de l’Union européenne soit à contraindre le gouvernement irakien à mettre fin à ce siège médical inhumain, soit à entreprendre les démarches nécessaires pour transférer les blessés ou les malades en phase terminale hors de l’Irak.

Alejo Vidal-Quadras
Président du Comité international pour l’application de la justice

L’ISJ fédère plus de 4000 parlementaires à travers le monde.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe