samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMobilisation de la résistance iranienne pour le retrait du groupe de la...

Mobilisation de la résistance iranienne pour le retrait du groupe de la liste du terrorisme

Press Association – Le mouvement de résistance iranien en Grande-Bretagne est monté d’un cran aujourd’hui dans sa campagne pressant le gouvernement britannique de se soumettre au verdict de la Cour européenne de Justice qui a décidé le retrait des Moudjahidine du peuple d’Iran de la liste des organisations proscrites.

Pour les partisans du Conseil national de la Résistance iranienne, la date d’aujourd’hui marque non seulement le 28e jour de leur manifestation devant le ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth, mais c’est aujourd’hui également que doivent se réunir à Londres les membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne afin de discuter du programme nucléaire de l’Iran.

Brian Binley, député conservateur de Northampton South, a déclaré aux manifestants : « Le gouvernement britannique, tout en étant préoccupé par l’intervention du régime iranien en Irak et par les attaques subies par nos troupes dans ce pays, désire maintenir l’OMPI sur la liste des organisations proscrites. » « Cela renvoie un message erroné à Téhéran. »

Il a reproché au gouvernement du Royaume-Uni de ne pas respecter le verdict de la Cour européenne rendu en décembre dernier, qui ordonne le retrait de l’OMPI de la liste terroriste.

« C’est une honte », a-t-il dit. « Notre gouvernement doit envoyer un message clair et fort à Téhéran en reconnaissant l’OMPI en tant qu’unique groupe d’opposition démocratique au régime iranien. »

Hossein Abedini, personnage central du mouvement de résistance, a déclaré : « La seule politique efficace que l’Occident devrait adopter face à un régime menaçant la paix dans la région et dans le monde est une politique de fermeté ».

« Les deux piliers de cette politique sont de cesser toutes concessions politiques et toute aide économique et d’imposer des sanctions étendues contre ce régime, ainsi que le retrait des obstacles et des restrictions pesant sur l’opposition iranienne, en particulier l’étiquette illégale de terroriste imposée à l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran. »

Plus tard, une pétition a été remise au ministre des Affaires étrangères, Margaret Beckett.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe