jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMaryam Radjavi reçoit des maires du Val d'Oise

Maryam Radjavi reçoit des maires du Val d’Oise

Maryam Radjavi, 11 septembre 2010 CNRI – Le samedi 11 septembre, les maires et élus municipaux de nombreuses communes du val d’Oise se sont retrouvés autour de Maryam Radjavi dans sa résidence d’Auvers-sur-Oise, en signe de solidarité avec la Résistance iranienne, le soulèvement en Iran et les Achrafiens.

Dans son intervention, la présidente élue de la résistance iranienne a souligné que « votre présence en tant qu’élus du Val d’Oise et d’Ile de France, et la présence de citoyens français à nos côtés, nous donnent la force de continuer notre combat contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran et nous affermissent dans la défense de nos valeurs. En effet, à nos yeux, vous incarnez les vraies valeurs de la démocratie, de la liberté et de la fraternité qui font la France. C’est pourquoi il est important de vous savoir à nos côtés dans les moments difficiles, puisque nous partageons des valeurs communes ».

Maryam Radjavi, 11 septembre 2010

CNRI – Le samedi 11 septembre, les maires et élus municipaux de nombreuses communes du val d’Oise se sont retrouvés autour de Maryam Radjavi dans sa résidence d’Auvers-sur-Oise, en signe de solidarité avec la Résistance iranienne, le soulèvement en Iran et les Achrafiens.

Dans son intervention, la présidente élue de la résistance iranienne a souligné que « votre présence en tant qu’élus du Val d’Oise et d’Ile de France, et la présence de citoyens français à nos côtés, nous donnent la force de continuer notre combat contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran et nous affermissent dans la défense de nos valeurs. En effet, à nos yeux, vous incarnez les vraies valeurs de la démocratie, de la liberté et de la fraternité qui font la France. C’est pourquoi il est important de vous savoir à nos côtés dans les moments difficiles, puisque nous partageons des valeurs communes ».

Voici l’intervention de Mme Radjavi :

C’est une joie et un honneur de vous accueillir aujourd’hui et de vous compter parmi les amis de la Résistance iranienne au lendemain de fin du Ramadan. D’abord, permettez-moi de vous transmettre les salutations, l’affection et les remerciements des résidents d’Achraf pour votre soutien à la Résistance.

Votre présence en tant qu’élus du Val d’Oise et d’Ile de France, et la présence de citoyens français à nos côtés, nous donnent la force de continuer notre combat contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran et nous affermissent dans la défense de nos valeurs. En effet, à nos yeux, vous incarnez les vraies valeurs de la démocratie, de la liberté et de la fraternité qui font la France. C’est pourquoi il est important de vous savoir à nos côtés dans les moments difficiles, puisque nous partageons des valeurs communes.

Nous avons traversé des moments difficiles, cependant aujourd’hui, les choses deviennent de plus en plus claires et le monde réalise que nous avions et que vous aviez raison. Le monde réalise que nous avions raison de dire que ce régime sanguinaire ne peut se réformer et qu’il est totalement isolé à l’intérieur du pays. Les manifestations de l’an dernier ont démontré combien le peuple iranien le déteste.

Tout le monde est en train de réaliser que pour se maintenir au pouvoir, les mollahs ont intensifié la terreur, les arrestations, les tortures et les exécutions. Le pouvoir affiche sa cruauté en condamnant à des morts sauvages comme la lapidation de femmes qui sont les victimes de ce système, à l’instar de Mme Sakineh Mohammadi-Ashtiani. La communauté internationale devrait se mobiliser pour faire cesser ces cruautés.

Elle doit également condamner et prendre des mesures contre les condamnations à mort prononcées envers les opposants politiques, surtout les sympathisants des Moudjahidine du peuple d’Iran et les parents de résistants qui vivent dans le camp d’Achraf en Irak. Les arrestations massives de femmes – avocates, journalistes, militantes des droits de l’homme, étudiantes et autres – montrent clairement la peur du régime de voir se développer les protestations populaires dans lesquelles les femmes jouent un rôle de premier plan.

Neuf personnes sont dans les couloirs de la mort accusées d’avoir manifesté et d’avoir des liens de parenté avec les Moudjahidine d’Achraf. Ces condamnations à mort, dont la dernière celle de Mme Farah Vazehan, traduisent l’impuissance du régime devant la popularité de la Résistance et la sympathie des Iraniens pour les résidents d’Achraf. Arrêtée chez elle avec ses deux enfants, Farah Vazehan est la première prisonnière politique des manifestations de l’an dernier, qui est condamnée à mort.

Auvers sur Oise le 11 septembre 2010

En même temps, à travers le gouvernement irakien, les mollahs accentue la pression sur le bastion de la résistance, le camp d’Achraf. Depuis janvier 2009, les forces irakiennes liées aux services du Premier ministre ont imposé un blocus, interdisant aux Achrafiens tout déplacement. Elles n’autorisent personne à entrer dans le camp, ni avocat, ni famille. Elles empêchent les Achrafiens d’avoir accès aux services médicaux et à leur besoins de première nécessité. Depuis le départ d’Achraf des forces américaines et de l’équipe de l’ONU, les pressions et les démarches répressives ont redoublé. Les forces irakiennes menacent les résidents d’arrestations et de meurtres. Le monde devrait se mobiliser pour contraindre les Etats Unis et l’ONU à prendre leurs responsabilités et à respecter leurs engagements de protéger Achraf.

Par ailleurs, la communauté internationale découvre aussi que le régime des mollahs n’est pas seulement un danger pour le peuple Iranien, mais pour toute la région et la paix dans le monde. Depuis que le Conseil national de la Résistance a révélé le programme nucléaire clandestin des mollahs, l’Occident a cru pouvoir marchander avec le régime pour y mettre fin. Mais aujourd’hui l’occident voit que les négociations ont permis aux mollahs de gagner du temps et que la situation est grave.

Le nouveau rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique est un signal d’alarme. Il exprime ses inquiétudes sur la dimension militaire de ce programme. Il y a deux jours, dans une conférence de presse à Washington, la Résistance iranienne a fait une révélation importante sur un nouveau site nucléaire secret pour enrichir de l’uranium afin de servir à la production d’armes atomiques.

Pour arrêter le régime, qui considère la bombe atomique comme nécessaire à sa survie, il faut une politique de fermeté. Les sanctions générales sont un premier pas nécessaire, mais le changement de régime est la solution ultime pour se débarrasser de l’intégrisme armé de la bombe atomique ; un changement démocratique par le peuple iranien et sa Résistance. Les gouvernements occidentaux et le gouvernement français ont essayé toutes les voies de la complaisance pour s’entendre avec les mollahs, mais ils ont échoué.

Nous rejetons la complaisance et nous soutenons un changement démocratique qui permet d’instaurer un Etat démocratique, pluraliste et laïque, où les libertés fondamentales seront respectées et les droits de l’Homme placés au-dessus de toutes les valeurs. Nous savons que le prix de cet objectif est très élevé.
Mais la sauvagerie de la dictature religieuse, a renforcé la volonté du peuple iranien de la renverser.

Il ne fait aucun doute que le combat pour la liberté continuera jusqu’à l’élimination de ce régime dans sa totalité et l’instauration de la liberté et de la démocratie en Iran. Pour cela nous avons besoin de votre amitié et de votre présence aux côtés du peuple iranien.

Je suis sûre qu’un jour, le monde vous dira sa reconnaissance pour avoir été dans ces moments difficiles aux côtés de la Résistance iranienne. Merci encore d’être venus aujourd’hui et j’espère que très bientôt nous pourrons vous accueillir dans un Iran libre et démocratique.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe