lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceMaryam Radjavi est une grande patriote – Rudy Giuliani

Maryam Radjavi est une grande patriote – Rudy Giuliani


CNRI – « Quand le peuple américain connaîtra Maryam Radjavi, il verra un chemin totalement différent pour le Moyen-Orient. Que diriez-vous d’un gouvernement au Moyen-Orient, qui soit dirigé par une femme ? N’est-ce pas ce qui va casser les barrières ? Et une femme qui a du respect pour tous les régimes, et qui ne veut pas la domination d’un », a déclaré Rudy Giuliani le 26 octobre à New York devant des milliers d’Iraniens rassemblés devant les Nations Unies.

Ils protestaient contre la présence d’Ahmadinejad aux Nations Unies et célébraient la sortie de l’OMPI de la liste des organisations terroristes américaines.

Voici les temps forts de l’intervention de l’ancien maire de New York en soutien à la résistance iranienne :

Bonjour. Bienvenue à New York City, la capitale du monde. Bienvenue à New York, un jour où je suis assez embarrassé pour ma ville parce que cet animal parle à l’ONU, manifestant aux Nations Unies un mépris total pour les sentiments des Newyorkais, et pour nos sentiments à nous tous qui croyons aux libertés civiles, aux droits de l’homme.

En regardant les médias aux Etats-Unis, en regardant cet homme interviewé à la télévision, il est dégoûtant que nos médias aient peur de lui poser les questions difficiles. Personne ne lui a posé des questions à propos de tout le sang des Américains qui sont sur les mains de M. Ahmadinejad, tous les soldats américains qui ont été tués en Irak à cause des armes qui leur ont été passées en contrebande par Ahmadinejad. Combien ? Des dizaines, des centaines, voire des milliers ?

Nous sommes ici parce que nous allons lui demander des comptes. Ahmadinejad est un meurtrier, un meurtrier d’Américains. Et il a tué un si grand nombre de votre concitoyens qu’il est impossible de les compter. Des milliers d’Iraniens ? Des centaines de milliers ? N’était-ce pas l’homme qui a aidé à organiser la prise d’otages en Iran quand il était jeune ? Et maintenant, il parle aux Nations Unies.
Mais vous savez qui il est, vous savez combien de sang il a sur les mains, vous savez que c’est un homme qui a nié l’Holocauste, qui jure sans cesse de détruire l’Etat d’Israël, qui jure de faire du mal à l’Amérique en permanence. Et c’est un homme qui veut faire de l’Iran une puissance nucléaire.

Rappelez-vous, ce n’est pas seulement à propos d’Ahmadinejad. Il va s’en aller d’une façon ou d’une autre dans quelques mois. Il s’agit des ayatollahs, il s’agit des mollahs, c’est à propos du régime théocratique en Iran. Les Etats-Unis étaient en faveur d’un changement de régime en Egypte et ils ont aidé à faire partir Moubarak. Ils étaient en faveur d’un changement de régime en Libye et ils ont aidé à éliminer Kadhafi. Maintenant, c’est en Syrie.

Si vous additionnez toutes les personnes tuées par Moubarak, Kadhafi et Assad, ce n’est rien comparé à ce que les ayatollahs ont fait en Iran depuis des décennies. Si nous sommes pour un changement de régime en Egypte et en Libye et en Syrie, qu’en est-il en Iran ? Nous devons aussi être en faveur d’un changement de régime en Iran.

A il y a quelques années, votre peuple courageux s’est soulevé pour résister aux mollahs, à Ahmadinejad. Et c’est une honte nationale pour l’Amérique que notre administration leur ait tourné le dos. Nous devons nous racheter pour cette erreur en étant désormais en faveur d’un changement de régime en Iran.

C’est le régime le plus dangereux pour la paix et la sécurité dans le monde. Cet Etat est le plus grand monstre du terrorisme dans le monde. Les gens parlent et se soucient de ce qui se passera lorsque l’Iran deviendra une puissance nucléaire, quand il aura des missiles. Vont-ils attaquer Israël ? Vont-ils attaquer l’Arabie Saoudite ? Vont-ils attaquer les intérêts américains ?

Voici ce qui m’inquiète, quand l’Iran deviendra nucléaire, actuellement ils parrainent le terrorisme partout dans le monde, c’est le plus grand parrain du terrorisme dans le monde entier. Vous savez comment il sera facile pour eux de mettre des engins nucléaires dans les mains des terroristes, comment il sera facile de  les passer et les faire fonctionner, faire exploser des bombes sales à New York ou Miami, Londres ou Miami , ou à Los Angeles, Londres ou Paris?

Et puis que fera le régime en Iran s’ils se font prendre ? Il va faire ce qu’il fait en ce moment, il va mentir. Il ne doit pas être en mesure de posséder des armes nucléaires et nous avons besoin d’un leadership en Amérique.

Une Amérique forte peut rendre possible un changement pacifique en Iran. Et au cœur de cela il y a l’OMPI. Au cœur cela, il y a vous tous qui luttez pour les mêmes choses que nous défendons, un gouvernement laïc en Iran. Liberté de régime, séparation de la Religion et de l’État, l’égalité des sexes, le respect des droits humains, un système juridique moderne, et un Iran non nucléaire. Nous avons tous travaillé ensemble, avons contribué à sortir l’OMPI de la liste.

Beaucoup de gens méritent des éloges. Nous remercions la secrétaire d’Etat Hillary Clinton pour avoir pris cette décision. Nous remercions les élus, plus de 140 d’entre eux, qui se sont prononcés en faveur de cela, avant même qu’elle ait pris la décision. Nous les remercions, les soixante-dix ou quatre-vingts anciens responsables qui ont résisté avec nous, même dans des circonstances difficiles. Mais le plus important, nous remercions les personnes au camp Liberty et à la Cité d’Achraf. Et nous avons un message pour eux, c’est comme si nous étions là-bas avec vous en ce moment. Ce n’est que le début des changements qui sont nécessaires afin que vous puissiez être relogés dans un endroit sûr et afin que vous puissiez poursuivre votre programme en vue d’une société libre démocratique et équitable Iran.

La personne la plus importante que nous devons remercier c’est Maryam Radjavi. Elle est la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne. J’ai appris à la connaître ; tous mes collègues ont appris à la connaitre. Nous avons beaucoup de respect pour elle. Nous nous rendons compte de son dévouement à la liberté, à la démocratie, à un Iran légitime et pacifique.

Au cours des six derniers mois, nous l’avons vu se tourmenter pour la sécurité des personnes dans le camp Liberty et la Cité d’Achraf. A chaque décision qu’elle devait prendre, elle savait que leur vie était en jeu et cela a pesé sur elle et cela ne l’a pas quitté. Il s’agit d’une femme de grande compassion et de grand leadership. Sans elle, nous ne serions pas là où nous en sommes aujourd’hui.

Avec elle on peut voir un chemin très différent pour l’Iran et le Moyen-Orient. Quand le peuple américain connaîtra Maryam Radjavi, il verra un chemin totalement différent pour le Moyen-Orient. Que diriez-vous d’un gouvernement au Moyen-Orient, qui soit dirigé par une femme ? N’est-ce pas ce qui va casser les barrières ? Et une femme qui a du respect pour tous les régimes, et qui ne veut pas la domination d’un.

C’est une grande dame, c’est une grande patriote. Il s’agit d’une femme qui comprend les valeurs inhérentes aux États-Unis et les valeurs universelles qui devraient être au fondement de cette institution de l’autre côté de la rue, l’ONU.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe