mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeMaryam Radjavi au Conseil de l’Europe

Maryam Radjavi au Conseil de l’Europe

CNRI – C’est à l’invitation du groupe du parti populaire européen et des chrétiens démocrates (PPE-CD) que le lundi 2 octobre, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’est rendue au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Le groupe PPE-CD rassemble la majorité des partis au pouvoir dans les 47 pays d’Europe membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). L’assemblée compte 180 députés des parlements nationaux de ces pays.

CNRI – C’est à l’invitation du groupe du parti populaire européen et des chrétiens démocrates (PPE-CD) que le lundi 2 octobre, Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, s’est rendue au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

Le groupe PPE-CD rassemble la majorité des partis au pouvoir dans les 47 pays d’Europe membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). L’assemblée compte 180 députés des parlements nationaux de ces pays.

Maryam Radjavi a été accueillie par une délégation composée de Lord Russel-Johnston, ancien président de l’APCE, Jean Huss, député vert luxembourgeois, la Baronne Knight of Collingtree du parti conservateur britannique, Alan Meale député travailliste britannique, Morten Messerschmidt député du parti populaire danois,  Doris Frommelt du parti des citoyens progressistes du Lichtenstein et du Dr Rudy Vis, député travailliste britannique.

C’est Lord Russel-Johnston qui a souhaité la bienvenue à Mme Radjavi à son arrivée au nom de la délégation.

La présidente élue de la Résistance iranienne devait intervenir devant le groupe PPE-DC sur la nécessité urgente pour le monde d’éviter la guerre et la bombe atomique des mollahs. Elle a appelé pour cela les démocraties européennes à soutenir l’aspiration à la liberté des Iraniens et leur volonté de changement démocratie en Iran qui ne peut se faire qu’en soutenant la résistance. Cela signifie retirer les obstacles et les restrictions qui lui sont imposée, en respectant le jugement de la Cour européenne de justice qui retire la marque de terrorisme des Moudjahidine du peuple d’Iran, la force axiale de la Résistance. Cela signifie aussi prendre au plus vite des sanctions générales contraignantes contre le régime.

Maryam Radjavi a également pris part à une conférence de presse aux cotés de parlementaires et à diverses rencontres.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe