vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsManifestations et affrontements se sont poursuivis tard dans la soirée à Téhéran

Manifestations et affrontements se sont poursuivis tard dans la soirée à Téhéran

Soulèvement en Iran – N°20

Les manifestations et les affrontements à Téhéran se sont poursuivis jusqu’à tard dans la soirée dimanche. Pour contrer les attaques des forces répressives, les jeunes ont mis feu à des bennes à ordure sur les avenues Enqelab et Kargar. Ils ont entonné : “N’ayez crainte, n’ayez crainte, nous sommes ensembles” et “mort au dictateur”. Les manifestants ont affronté les gardes et les ont punis.

Sur la place Vali- Asr, les jeunes ont mis feu à des véhicules de police.

Sur l’avenue Ferdowsi, les manifestants scandaient : “honte à Seyyed Ali (Khamenei), qu’il quitte le pays” et ils ont résisté face aux forces de police. Dans le district de Qhaleh Hassan Khan à Téhéran, la population s’est également jointe à la révolte.

À Machhad, les jeunes manifestants ont scandé : “Honte à Seyyed Ali (Khamenei), qu’il quitte le pays”, “nous ne quitterons pas Machhad tant que nous ne l’aurons pas récupérée.” Diverses forces répressives essayaient de disperser les gens dans le parc Mellat et dans la rue Emamat. Le régime arrêtait tous ceux qui prenaient des vidéos.

À Ilam, la population a pris d’assaut les immeubles gouvernementaux aux cris de : “mort à Khamenei”.

À Shooshtar, des jeunes courageux ont attaqué des véhicules de police et ont punis les agents répressifs.

À Rasht, les manifestants ont entonné : “je tuerai ceux qui ont tué mon frère.”

Au Takestan, ils ont attaqué le QG des forces répressives.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 décembre 2017

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe