mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceManifestation majeure des Iraniens à New York : Rohani n’est pas un...

Manifestation majeure des Iraniens à New York : Rohani n’est pas un modéré

Les USA et l’ONU doivent agir immédiatement pour la libération des opposants iraniens pris en otages en Irak

Des milliers d’Iraniens ont pris part à une manifestation majeure à New York pour rejeter le nouveau président iranien Hassan Rohani et déclarer qu’il est tout sauf un modéré. Ils ont appelé les USA et l’ONU à agit sur le champ pour garantir la sécurité des opposants iraniens et demander à l’Irak de libérer les sept opposants iraniens pris en otages par les forces irakiennes lors de leur rais sur le camp d’Achraf le 1er septembre.

Les Iraniens venus à New York de tous les USA, rassemblés en même temps que l’Assemblée générale de l’ONU, ont déclaré que Rohani ne représente pas le peuple iranien et a été sélectionné parmi une poignée de mollahs ayant tous prouvé leur allégeance au guide suprême.  

Ils ont affirmé qu’il avait été une figure clé du régime pendant 34 ans, particulièrement dans l’appareil de sécurité et de renseignement et qu’il a joué un rôle crucial dans la course aux armes nucléaires, se vantant par la suite d’avoir trompé la communauté internationale.

Les protestataires, sympathisants de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), brandissaient des drapeaux iraniens et des emblèmes de l’OMPI. Ils ont dénoncé que Rohani avait collaboré avec l’Iran au massacre de 52 réfugiés sans armes au camp d’Achraf en Irak, le 1er septembre et dans l’enlèvement de sept autres détenus en otages.

Ils ont souligné que Rohani continue de fournir un soutien financier et militaire au régime de Bachar Assad et ne cesse de répéter que soutien indéfectible de Téhéran à Assad. Depuis son élection, ont-ils précisé, plus de178 personnes, femmes et mineurs compris, ont été pendus.

Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne, a envoyé un message vidéo à cette manifestation. Elle a dit : “Votre rassemblement d’aujourd’hui est un cri d’indignation pour demander pourquoi l’ONU et les USA accueillent un mollah qui a participé à la décision du massacre des Achrafiens? Depuis son arrivée à la présidence, plus de178 personnes ont été exécutées. Il a intensifié la répression des femmes et du voile forcé et il a soutenu l’ingérence du régime et des pasdaran en Syrie, à un moment où la coopération des mollahs avec la dictature syrienne dans le massacre d’innocents à l’arme chimique a provoqué un scandale international.” 

Mme Radjavi a souligné que la conduite de Rohani a prouvé qu’il n’y avait aucun changement. « Malheureusement, le gouvernement américain a adopté une politique qui a échoué depuis trente ans. Nous mettons en garde ceux qui ne payent pas le prix de la complaisance stérile et traite avec des mollahs sur la vie des meilleurs enfants du peuple iranien », a-t-elle déploré.

Elle a rappelé la nécessité de prendre des actions immédiate pour la libération des sept otages et mis en exergue que « Le gouvernement américain et le président Obama ont la responsabilité de la sécurité des sept otages. Je mets en garde : le sort de ces otages ouvrira la voie à d’autres catastrophes. »

Elle a appelé le Président Obama et le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à agir conformément à leur responsabilités  et à sortir de leur silence et à user de leur influence en Irak pour faire libérer les otages sur le champ, installer une équipe d’observateurs de l’ONU et des casques bleus de l’Onu au camp Liberty, où se trouvent 3000 opposants iraniens en Irak. Elle a exigé une enquête indépendante sur el massacre d’Achraf dans un temps définié par l’ONU.

Des dizaines de personnalités américaines, comme Rudy Giuliani, maire de New York (1994 – 2001),  John Bolton, ambassadeurs à l’ONU (2005 – 2006), Patrick Kennedy, congressman (1995 – 2011), Michael Steel, president du parti républicaine (2009 – 2011), et  Robert Torricelli, sénateur (1997 – 2003) ont pris la parole lors de cette manifestation.

Ils ont rejeté la notion de modéré concernant Rohani et dit qu’il est un maitre du terrorisme avec un sourire. Ils ont appelé les USA à se tenir aux côtés du people iranien et de sa résistance pour un changement de régime et l’instauration de la démocratie et des droits de l’homme.  

Association des Irano-américains de New York et du New Jersey
Le 24 septembre 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe