samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceM. Giuliani : soutenez les Iraniens et sanctionnez le régime

M. Giuliani : soutenez les Iraniens et sanctionnez le régime

M. Giuliani : soutenez les Iraniens et sanctionnez le régime

L’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, a exhorté le gouvernement américain et la communauté internationale à imposer d’autres sanctions contre le régime iranien et à soutenir les Iraniens qui luttent pour la liberté et la démocratie en Iran.

Giuliani a fait ces commentaires lors du déjeuner du National Press Club à Washington, jeudi 1er mars, intitulés : « Le soulèvement iranien : appel au changement de régime, les options de politiques américaines. » C’est le quatrième d’une série de forums sur la politique iranienne sponsorisée par l’organisation des communautés irano-américaines (OCIA – US).

Giuliani a également profité de cette opportunité pour saluer les Iraniens pour leur soulèvement populaire anti-régime, ainsi que le gouvernement américain pour son soutien aux manifestants.
Il a déclaré : « Je suis vraiment très heureux qu’au début des manifestations en décembre […] le soutien public du président aux manifestations anti-régime, qui ont captivé 142 villes en Iran, ait changé la politique étrangère américaine. Le soulèvement [en Iran] n’était visiblement pas quelque chose de sporadique. Il était très bien organisé […] dans chaque ville en Iran […] et il se poursuit aujourd’hui. »

Lorsqu’on lui demande de commenter les slogans et chants iraniens comme « réformateurs, conservateurs – la partie est terminée », M. Giuliani répond qu’il n’y a pas de modérés ou de réformateurs au sein du régime iranien.

Il a déclaré : « Les réformateurs en Iran […] sont ceux que vous voyez dans les rues. Ce ne sont pas ceux qui sont dans les bureaux du gouvernement. »

Giuliani a également salué l’opposition organisée pour ses positions démocratiques, son leadership et son engagement pour un Iran libre, malgré qu’elle soit persécutée par le régime islamiste.

Il a déclaré : « L’OMPI [l’Organisation des moudjahidines du peuple d’Iran] est un mouvement significatif en Iran… Il n’existe pas d’autre organisation plus englobante que l’OMPI ou avec un tel soutien é
tranger ou national… L’OMPI n’est clairement pas intéressée par la domination de la politique en Iran… Cela a toujours été une organisation pour la démocratie, la liberté, les droits des femmes, les droits fondamentaux et pour un Iran non nucléaire et pacifique. »

Giuliani a également exprimé son espoir d’un Iran post-théocratique, rejetant les préoccupations concernant un Iran qui deviendrait un vide politique après le renversement des mollahs.« Nous avons une bonne alternative en la personne de Madame Radjavi… Nous avons une femme qui a fait ses preuves, nous avons une femme qui est très populaire en Iran. Elle est en faveur de la liberté, de la démocratie économique et des droits des femmes. »

Giuliani a également exhorté les États-Unis à s’assurer que les Iraniens aient « un accès ouvert à internet sans interférence », et a demandé de nouvelles sanctions, notamment contre l’accès bancaire du régime.

L’ambassadeur Lincoln Bloomfield Jr, assistant Secrétaire d’État pour les affaires politiques et militaires sous le gouvernement Bush était le modérateur de l’évènement.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe