mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeM. Gates au roi d'Arabie: faire de l'Irak un obstacle à l'expansion...

M. Gates au roi d’Arabie: faire de l’Irak un obstacle à l’expansion de l’Iran

Agence France Presse – Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates, en tournée régionale, a assuré le roi Abdallah d’Arabie saoudite que les Etats-Unis voulaient que l’Irak fasse barrage à l’expansion de l’influence de l’Iran dans la région, a indiqué jeudi à l’AFP un responsable américain.

M. Gates, arrivé dans la nuit de mercredi à jeudi à Bahreïn après son entretien avec le souverain saoudien près de Ryad, a exhorté son interlocuteur à soutenir le gouvernement de l’Irak, secoué par une vague de violences confessionnelles, a ajouté le responsable qui a requis l’anonymat.

"Ils (les Saoudiens) sont très nerveux concernant la politique irakienne, ils s’en inquiètent. Mais ils voulaient nous entendre les assurer que nous avons une stratégie, et ils espèrent vivement que nous réussissions", a-t-il dit.

"Nos amis arabes tendent à placer (la question de) l’Irak dans le contexte du nouveau défi que représente l’Iran. Il s’agit là clairement de la position saoudienne. Et le secrétaire (à la Défense) a pu ainsi leur assurer que nous voulions un Irak qui fasse barrage à l’expansion iranienne", a-t-il ajouté.

M. Gates a expliqué qu’un gouvernement d’unité nationale à Bagdad serait en mesure de résister aux pressions et que Washington voulait voir "nos amis arabes aider l’Irak", selon lui.

Il a rappelé dans ce contexte les mesures prises par les Etats-Unis pour contrer l’influence iranienne en Irak et dans l’ensemble de la région, citant notamment le déploiement d’un second porte-avions et des missiles antimissile Patriot dans la région du Golfe.

Le roi Abdallah a clairement fait savoir que les Saoudiens voudraient voir les Etats-Unis réussir même s’ils "s’inquiètent des tournures" que pourrait prendre l’évolution de la situation dans la région, toujours selon le responsable américain.

Les mesures militaires entreprises par les Etats-Unis dans le Golfe sont intervenues dans le cadre de la nouvelle stratégie pour l’Irak, annoncée par le président George W. Bush la semaine dernière et prévoyant l’envoi de plus de 20.000 soldats américains supplémentaires dans ce pays.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe