samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsL'UE vise la cyber police du régime iranien, les juges et les...

L’UE vise la cyber police du régime iranien, les juges et les patrons de presse, avec des sanctions

CNRI – L’Union européenne a imposé des sanctions le 12 mars à une cyberpolice du régime iranien pour ses mesures de répression contre les internautes, ainsi que sur plusieurs juges et patrons de presse pour violations des droits humains en Iran.

Ce mouvement porte à près de 90 le nombre de personnes visées par le gel des avoirs de l’Union Européenne et les interdictions de visas en rapport avec des préoccupations touchants les droits de l’homme en Iran.

 Liste des personnes et entités ciblées :

Personnes

RASHIDI AGHDAM, Ali Ashraf
Chef de la prison d’Evin, nommé aux alentours de juin / juillet 2012

KIASATI Morteza
Juge du Tribunal de la révolution d’Ahwaz, 4e chambre

MOUSSAVI, Seyed Mohammad Bagher
Juge du Tribunal de la révolution d’Ahwaz, 2e chambre

SARAFRAZ, Mohammad (Dr) (aka: Haj-agha Sarafraz)
Directeur du Service monde de l’IRIB et Press TV, responsable de toutes les décisions de programmation. Étroitement associé à l’appareil de sécurité de l’État

JAFARI, Asadollah
Procureur de la province de Mazandaran

EMADI, Hamid Reza (aka: Hamidreza Emadi)
Directeur de la rédaction de Press TV. Responsable de la production et de la diffusion des aveux forcés des détenus

HAMLBAR, Rahim
Le juge de la première chambre du tribunal de la révolution de Tabriz.

MUSAVI-TABAR, Seyyed Reza
Chef du parquet de la révolution de Chiraz

KHORAMABADI, Abdolsamad
Responsable de la « Commission de détermination des instances du contenu criminel ».

Entités

Centre d’investigation du crime organisé (alias : Bureau de la cybercriminalité ou cyberpolice)

La cyberpolice iranienne est une unité de la police créée en janvier 2011, qui est dirigée par Esmail Ahmadi-Moghaddam (inscrit sur liste).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe