samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeL'UE considère des sanctions contre l'Iran

L’UE considère des sanctions contre l’Iran

L'UE considère des sanctions contre l'IranEU Observer – L’Union européenne envisage d’imposer des sanctions contre l’Iran, mais souligne que toute action militaire est hors de question.

S’exprimant lors d’une réunion des affaires étrangères dans la ville de Bruxelles lundi (10 avril), le chef de la diplomatie de l’UE Javier Solana  a déclaré que "toute action militaire est totalement hors de question pour nous",  ajoutant cependant que l’Europe devrait se préparer pour des actions punitives contre Téhéran.

Les sanctions européennes interviendraient au cas où les efforts de l’ONU  aboutiraient dans une impasse avec Téhéran.

"Ce que nous faisons aujourd’hui reflète ce qui pourrait finalement arriver, si vers la fin de la journée ce qui se passe maintenant au Conseil de Sécurité n’aboutit pas",  a dit M. Solana selon Reuters.

"Nous disposons de beaucoup de temps, mais nous devons nous tenir prêts juste au cas où ils échoueraient", a-t-il dit en faisant allusion au fait que toute sanction pourrait inclure une interdiction de délivrer des visas.

Les déclarations de M. Solana, faites au dos d’un document de discussion sur l’Iran qu’il a fait circuler parmi les ministres des affaires étrangères, surviennent alors que les médias indiquent que Washington considéreraient une action militaire contre Téhéran.

Selon des informations parues dans le magazine The New Yorker et le  Washington Post ce week-end, les USA envisageraient des options militaires ciblées.

Le président américain George W. Bush lundi a démenti ces allégations disant qu’il s’agissait de "spéculations".

"La doctrine  de la prévention consiste  travailler ensemble avec les autres nations pour empêcher les Iraniens d’avoir une arme nucléaire",  a dit M. Bush au coeur de l’université John Hopkins de Baltimore.

"Nous entendons ici dans Washington que ‘prévention signifie force’. Cela ne signifie pas nécessairement la force. Dans ce cas, ça signifie diplomatie."

De son côté, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu’il ne céderait pas aux pressions internationales.

"Soyez certains que le gouvernement qui vous sert, suivra les aspirations du peuple avec sagesse et force, et ne reculera pas d’un iota", a dit le président dans un discours en direct sur la chaîne de télévision nationale.

"Nos ennemis savent qu’ils sont incapables de même blesser légèrement notre nation et qu’ils ne peuvent élever le moindre obstacle sur son avancée glorieuse", a-t-il dit selon les agences de presse.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe