dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLord Maginnis: l’Occident ne doit pas fermer ses yeux sur le violations...

Lord Maginnis: l’Occident ne doit pas fermer ses yeux sur le violations de l’Iran

Lord Maginnis of Drumglass : l’Occident ne doit pas fermer ses yeux sur les « flagrantes » violations des sanctions de l’ONU de la part du régime iranien en Irak

L’Occident ne doit pas fermer ses yeux sur les « flagrantes » violations des sanctions de l’ONU de la part du régime iranien en Irak, notamment les activités terroristes de la Force Qods dans ce pays, a déclaré Lord Maginnis of Drumglass.

En Irak, la Coalition internationale dirigée par les Etats-Unis aurait coopéré avec les milices du régime iranien et cela constitue une flagrante violation des résolutions de l’ONU, a-t-il avertit.
Voici quelques extraits d’un article publié par le site Internet « Daily Caller » et écrit par Lord Maginnis of Drumglass, membre éminent de la Chambre des Lords et du « Comité parlementaire britannique pour un Iran libre » :

« Au début de décembre 2014, les observateurs de l’ONU ont souligné qu’il y avait des preuves substantielles montrant les violations des sanctions de la part du régime iranien en Irak. En particulier, le général Ghassem Soleimani, le chef de la Force Qods (une branche des Gardiens de la Révolution d’Iran) opère en Irak en toute impunité. Le nom de Soleimani se trouve sur la liste noire du Conseil de sécurité de l’ONU qui a formellement interdit tout voyage de cet individu dans des Etats membres de l’ONU. »

« Lorsque la nouvelle de la présence en Irak du général Ghassem Soleimani a été publiée, le régime iranien a tenté de dissimuler cette violation. »
« Vers la fin de l’année 2014, la contribution supposée de l’Iran à la lutte anti Daech en Irak est devenu une aubaine pour la République islamique d’Iran. »

« Les photographies et les vidéos montrant Soleimani sur le champ de bataille en Irak, aux côtés des combattants kurdes et des milices chiites, ont été publiées dans les médias officiels en Iran. Certains ont essayé de présenter Soleimani comme un élément qui a permis des victoires militaires contre Daech, tout en prétendant que le soutien aérien de la Coalition dirigée par les Etats-Unis a été dérisoire et inefficace. »

« Il est facile d’imaginer la raison de cette publicité soudaine en faveur de Soleimani. Le régime iranien a conclu que l’ONU et les pays occidentaux sont peu enclins à appliquer le sanction visant le commandant de la Force Qods, en particulier au moment où le président américain a adressé une lettre secrète au guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, lui proposant la coopération entre les deux pays contre la menace de Daech en Irak et en Syrie. »

« Le nom de la Force Qods a été inscrit sur la liste européenne des organisations terroristes en 2011 et sur la liste américaine des organisations terroristes en 2007. »
« En ignorant le rapport du mois dernier des observateurs de l’ONU, les Etats membres de l’ONU ont donné le feu vert aux agissements militaires et politiques de ce chef terroriste notoire. »
« Le Conseil national de la Résistance iranienne avait également révélé en décembre dernier que les unités de la Force Qods était présentes en Irak. »

« Les pays occidentaux ont été parfaitement au courant de la présence de Soleimani en Irak. Par ailleurs, de nombreux experts ont noté que les opérations aériennes des forces de la coalition n’auraient pas pu être menées dans l’espace aérienne de l’Irak sans qu’il y ait une importante coordination et coopération entre l’Iran et la coalition anti Daech dirigée par les Etats-Unis. »
« Non seulement les États-Unis, l’UE et l’ONU ont ignoré la présence en Irak de la Force terroriste Qods durant le mois dernier, mais aussi ils ont systématiquement ignoré cette réalité durant ces dernières années. »

« C’est un précédent inquiétant que dans le conflit actuel et dans des conflits antérieurs, nous ayons fait confiance à des forces paramilitaires douteuses, en leur permettant de se développer et de devenir une menace majeur pour nous dans l’avenir. »

« Compte tenu des ambitions nucléaire du régime iranien et compte tenu de la rhétorique anti-américaine de ce régime, même si – dans un contexte particulier – ce régime coordonne ses opérations militaires avec les puissances occidentales, il ne faut jamais faire confiance à un tel régime menaçant et dangereux. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe