mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLord Alton se prononce sur les droits de l’Homme en Iran

Lord Alton se prononce sur les droits de l’Homme en Iran

Lord Alton se prononce sur les droits de l’Homme en Iran

CNRI – Le texte suivant est la position de Lord Alton of Liverpool durant le meeting au parlement jeudi avant le rassemblement du 9 juillet pour un Iran libre à Paris.

 

Lord Alton a désigné : 

– L’augmentation du nombre d’exécutions en Iran, avec près de 1000 exécutions seulement l’année dernière, le plus haut nombre pour ces deux décennies selon le rapporteur spécial des Nations-Unis en Iran ;

– Plus de 100 exécutions depuis avril de cette année ;

– Des arrestations arbitraires de défenseurs des droits de l’homme, de journalistes et de citoyens ayant la double nationalité par les gardiens de la révolution islamique sous de fausses accusations concernant la sécurité nationale ;

– L’utilisation de la flagellation et des amputations comme punition ;

– Le régime iranien est la principale cause de la poursuite du carnage en Syrie. Il a lancé une nouvelle campagne de propagande avec des vidéos visant les enfants afin de les recruter comme enfant soldat pour se battre pour Assad en Syrie et dans les milices chiites en Irak ;

– Ceci montre que la décision de découpler les abus des droits de l’homme et le soutien de Téhéran au terrorisme de l’accord sur le nucléaire était une erreur ;

– Il est donc primordial que le gouvernement britannique prenne toutes les mesures nécessaires, unilatérales comme en coordination avec l’UE et les États-Unis, pour s’assurer que la levée des sanctions promise à Téhéran selon l’accord sur le nucléaire ne termine pas entre les mains du corps des gardiens de la révolution islamique ou d’autres organes répressifs qui sont responsables pour la répression des opposants dans le pays et l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme islamique à l’étranger ;

– Le gouvernement britannique devrait améliorer ses relations avec l’Iran sur la base de l’arrêt des exécutions, de la torture, des arrestations arbitraires tout comme la libération des prisonniers politiques et des défenseurs des droits de l’homme ;

– Le Royaume-Uni doit adopter une politique ferme envers l’Iran qui pousse le régime à mettre fin à ses abus des droits de l’homme et à l’arrêt de sa répression par ses organes de sécurité pour étouffer ses opposants ;

David Alton – Lord Alton of Liverpool
www.davidalton.net

 

Source: https://davidalton.net/2013/08/26/why-we-should-listen-to-the-iranian-resistance/