lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLondres déplore l'annonce par Téhéran de nouvelles centrifugeuses

Londres déplore l’annonce par Téhéran de nouvelles centrifugeuses

Agence France Presse – Le gouvernement britannique a déploré mardi l’anonce par l’Iran de l’installation de nouvelles centrifugeuses d’uranium dans son usine de Natanz (centre) qui "ignore les souhaits de la communauté internationale".

"L’Iran non seulement n’a pas suspendu son enrichissement, mais a choisi d’ignorer les souhaits de la communauté internationale en annonçant l’installation de nouvelles centrifugeuses", a déclaré un porte-parole du Foreign office.

Cette attitude "démontre que l’Iran ne fait pas d’efforts pour restaurer la confiance internationale envers ses intentions", souligne le ministère des Affaires étrangères.

A l’occasion de la Journée nationale du nucléaire, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a indiqué mardi que l’Iran se préparait à installer 6.000 nouvelles centrifugeuses d’enrichissement de l’uranium dans son usine de Natanz.

"(La Grande-Bretagne) et la communauté internationale ont dit clairement et de façon continue que l’Iran devait suspendre toutes ses activités liées à l’enrichissement, répondre à toutes les questions en suspens ayant trait au programme nucléaire iranien et appliquer le protocole additionnel (du Traité de non prolifération, TNP) mis au point avec l’AIEA afin de rebtir la confiance", souligne le Foreign office.

"Le rapport du directeur général de l’AIEA (Mohammed ElBaradei) en février a relevé que l’Iran avait échoué à se conformer à ces trois points", relève-t-il.

Londres déplore également que "l’Iran continue même de refuser de prendre en compte l’offre généreuse" faite par les six puissances (Grande-Bretagne, France, Allemagne, Etats-Unis, Chine et Russie) "qui comprend des garanties pour la fourniture d’uranium enrichi et une aide au développement d’un programme nucléaire moderne".

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe