samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeL'Iran continue à appuyer des milices en Irak, selon Washington

L’Iran continue à appuyer des milices en Irak, selon Washington

Reuters – Le soutien de l’Iran aux milices qui entretiennent l’insécurité en Irak s’est accru depuis que Washington et Téhéran ont établi en mai un premier contact diplomatique, a déploré l’ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad, après avoir rencontré pour la deuxième fois son homologue iranien.

Reuters – Le soutien de l’Iran aux milices qui entretiennent l’insécurité en Irak s’est accru depuis que Washington et Téhéran ont établi en mai un premier contact diplomatique, a déploré l’ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad, après avoir rencontré pour la deuxième fois son homologue iranien.

"Les deux mois qui se sont écoulés depuis mai n’ont pas vraiment été encourageants", a déclaré Ryan Crocker à l’issue de cet entretien de plusieurs heures avec Hassan Kazemi-Qomi.

"Le fait est – et nous l’avons souligné lors des discussions d’aujourd’hui – qu’au cours de ces deux mois, nous avons effectivement observé une augmentation et non une réduction des activités des milices qui peuvent être attribuées au soutien iranien", a poursuivi l’ambassadeur, qui n’a pas jugé cet entretien "terriblement pertinent".

Ses propos n’ont donné lieu à aucune réaction de la part de la délégation iranienne.

En préalable à cette rencontre organisée dans la "zone verte" ultraprotégée du au centre de la capitale, Nouri al Maliki, chef du gouvernement irakien, avait sollicité l’aide des deux parties.

INGERENCES

"Nous recherchons votre soutien pour stabiliser l’Irak, qui ne veut s’ingérer dans les affaires intérieures d’aucun pays, comme il refuse toute ingérence dans les siennes", a-t-il déclaré.

L’entrevue du 28 mai entre Crocker et Kazemi-Qomi, était le premier contact diplomatique entre les deux pays depuis la révolution islamique de 1979.

Prié de dire si une troisième rencontre avait été programmée, l’ambassadeur des Etats-Unis s’est refusé à tout commentaire. Crocker et le général David Petraeus, commandant du corps expéditionnaire américain, doivent remettre dans moins de deux mois au Congrès un rapport jugé essentiel sur la situation politique et militaire en Irak.

Tony Snow, porte-parole de la Maison blanche, avait déclaré lundi que des engins explosifs responsables de la mort de nombreux soldats américains en Irak affluaient encore d’Iran.

Les Etats-Unis pilotent les efforts diplomatiques visant à isoler l’Iran, qu’ils accusent de chercher à se doter de l’arme atomique, mais les deux parties insistent sur le fait que les discussions de Bagdad se limitent à la sécurité de l’Irak.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe