vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieL'inflation et les bas salaires ont divisé en deux le pouvoir d'achat...

L’inflation et les bas salaires ont divisé en deux le pouvoir d’achat des travailleurs iraniens

CNRI – Le pouvoir d’achat des travailleurs en Iran a été réduit de moitié l’an dernier en raison des bas salaires et de l’inflation qui est montée en flèche  en pleine crise économique.

Les prix de la plupart des 18 articles les plus courants achetés par les familles qui travaillent ont doublé provoquant un effondrement du pouvoir d’achat de 70 et 100 %, ont rapporté les médias officiels.

Un média déclarait : « Les 30 millions de familles qui travaillent en Iran forment la plus grande partie de la population et elles ont connu la plus forte baisse de leur pouvoir d’achat ».

Les bas salaires et l’incapacité du gouvernement à trouver des sorties de crises ont été la principale cause de l’incapacité des travailleurs à payer leurs factures mensuelles comme le loyer, l’alimentation, l’habillement, l’éducation des enfants et les frais médicaux. De nombreuses personnes sont également contraintes d’avoir plusieurs emplois pour joindre les deux bouts, ont signalé les médias officiels.

L’inflation en Iran a également augmenté de 45 % en juin, par rapport au même mois l’année dernière, selon la presse.

L’agence Mehr a déclaré : « La Banque Centrale a communiqué l’indice des prix des marchandises et des services grand public. Pendant le mois de Khordad (21 mai-21 juin), le taux d’inflation a atteint 45%».

Le responsable du centre de recherche du parlement des mollahs a déclaré la semaine dernière que l’inflation avait atteint 61 %. Kazem Jalali a fait porter la responsabilité de la flambée des prix au taux de change et à la mauvaise gestion de la politique monétaire menée par les ministres.

L’inflation a entraîné de fortes augmentations du prix des denrées de base et du carburant et la perspective de trouver un emploi est de plus en plus difficile en raison de la baisse soudaine des investissements et de la productivité.

Des analystes indépendants affirment que les chiffres officiels ne reflètent pas l’image réelle et l’inflation réelle estimée est deux fois plus importante que les chiffres officiels.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe