lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafLettre ouverte au président Obama : retirer l'OMPI de la liste maintenant...

Lettre ouverte au président Obama : retirer l’OMPI de la liste maintenant / protéger le camp d’Achraf

CNRI – Suite à la parution de la lettre de hauts responsables à la sécurité des États-Unis dans le New York Times le 11 octobre 2011, Fox News s’est entretenu avec l’ancien secrétaire d’État à la Sécurité du territoire, Tom Ridge, ainsi qu’avec l’ancien ministre de la Justice, Michael Mukasey, le 16 octobre 2011.

Voici l’entretien :

Fox News : Plus d’une dizaine de hauts responsables à la sécurité de différents pays ont écrit la semaine dernière une lettre ouverte au président Obama dans le New York Times au sujet d’un groupe qu’ils disent qualifié à tort de terroriste. L’ancien secrétaire d’État à la Sécurité du territoire, Tom Ridge, ainsi que l’ancien ministre de la Justice, Michael Mukasey, faisaient partie des signataires de cette lettre et nous ont rejoints pour nous expliquer cela. Messieurs, il s’agit d’un groupe intéressant de dirigeants qui se sont réunis pour écrire une lettre. Il y avait des républicains comme vous-mêmes, comme Rudy Giuliani, et des démocrates comme Howard Dean et le gouverneur Ed Rendel … Quelle est la chose si importante que vous vouliez écrire au président Obama ?

Mukasey : Ce groupe a été désigné terroriste dans les années 1990 comme un moyen stratégique pour tenter d’ouvrir le dialogue avec le régime iranien, et manifestement cela n’a pas fonctionné. Il a été maintenu sur la liste par la suite, avec la conviction que s’ils étaient radiés, le régime iranien serait contrarié et ferait des choses comme soutenir les terroristes en Irak et envoyer des bombes artisanales de bord de routes en Irak, ce qu’évidemment le régime a fait de toute façon. Le groupe a été persécuté en Iran. 3400 membres de ce groupe vivent dans un camp en Irak et courent maintenant le danger d’être anéantis par l’armée irakienne.

Fox News : En réalité, nous avons vu des preuves que cela peut éventuellement déjà se produire. Je veux simplement clarifier pour nos téléspectateurs ce dont il s’agit. C’est un groupe nommé l’OMPI. Ils sont fortement engagés dans un Iran séculaire, démocratique et non-nucléaire. Ils semblent importants pour l’avenir de l’Iran.

Tom Ridge : Ils le sont effectivement. Cette désignation dure depuis près de quinze ans avec l’espoir naïf que les maintenir sur la liste terroriste encouragerait l’Iran à négocier avec les États-Unis sur plusieurs questions. Mains franchement, la véritable organisation terroriste est l’État iranien. C’est le principal défenseur et exportateur du terrorisme au monde. Ce régime est responsable de beaucoup de déstabilisation et de morts non seulement dans son propre pays mais dans le Moyen Orient.

Franchement, ces 3400 hommes et femmes dans le camp d’Achraf ont été passés au crible du FBI et de la Justice en 2003 et 2004. Ils n’ont trouvé aucune preuve d’une quelconque connexion terroriste, absolument rien. Nous leur avions promis, le gouvernement américain leur avait promis qu’il les protégerait. Et pourtant, malgré notre promesse, en 2009 et 2011, les forces irakiennes ont envahi le camp, utilisant les équipements, les véhicules, les armes et malheureusement l’entraînement fournis par les États-Unis, ont tué 36 personnes et blessé 300 autres. Ils doivent être retirés de la liste. Nous devons disposer de Casques Bleus de l’ONU pour les protéger. Nous devons nous montrer à la hauteur de notre promesse. Notre crédibilité est en jeu.

Fox News : Absolument. Cette vidéo que nous venons juste de voir, je crois, date de ce jour en 2009 et montre les affrontements à ce moment avec les forces irakiennes. Que s’est-il passé ? Pourquoi n’avons-nous pas tenu notre promesse aux 3400 femmes, enfants et hommes en qui nous croyons pour les garder en sûreté ?

Mukasey : Le gouvernement irakien règle de plus en plus ses politiques de manière à satisfaire son voisin l’Iran parce que notre présence là-bas diminue. Le régime iranien veut manifestement ces personnes supprimées. En conséquence, les Irakiens les répriment plus sévèrement, et nous ne sommes pas en mesure de faire quelque chose à ce sujet.

Fox News : Avez-vous obtenu une réponse déjà à votre lettre ouverte au président Obama ?

Secrétaire Ridge : Nous n’avons pas obtenu de réponse, et franchement, ce que nous entendons de la part du Département d’État régulièrement, c’est qu’il continue à être pris en compte. Nous devons comprendre que l’Union Européenne a examiné les preuves existantes. Le Royaume Uni a rassemblé un groupe de juristes qui ont déclaré que la désignation de ce groupe comme organisation terroriste était perverse. Notre cour d’appel de Washington ici aux États-Unis a affirmé il y a environ 18 mois que nous ne voyons aucune preuve d’aucune sorte que ces individus devraient être considérés comme une organisation terroriste.

Franchement, cela a servi de permis de tuer ces personnes, parce que la désignation est la raison que le gouvernement irakien avance pour justifier les deux attaques en 2009 et 2011.

Nous craignons une autre attaque dans deux-trois semaines, parce que le gouvernement irakien a déjà bloqué la route principale, et refuse à certains responsables de l’ONU d’avoir accès au camp. Nous devons les retirer de la liste. Nous devons envoyer des observateurs là-bas. Nous devons honorer notre promesse.

Nous avons personnellement promis aux 3400 personnes que les États-Unis les protégeraient.
Il est naïf et peu scrupuleux pour nous de penser que nous pouvons continuer de négocier avec 3400 vies en jeu.

Fox News : Tom Ridge et Michael Mukasey, messieurs, merci beaucoup d’être venus ici et d’avoir apporté cela à toute notre attention, et nous espérons que vous obtiendrez bientôt une réponse.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe