vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLes sms perturbés par un pouvoir iranien aux aguets

Les sms perturbés par un pouvoir iranien aux aguets

CNRI – 14 mai – Les messages SMS ont été sérieusement perturbés en Iran tandis que les dirigeants paranoïaques craignent que les communications ne servent à organiser des protestations en période électorale.

La réduction du service des messages SMS survient après que les mollahs aient ordonné le mois dernier de réduire le débit d’internet et de confisquer les antennes satellites avant le grand carnaval de la présidentielle en Iran en juin.

Les médias officiels ont affirmé que les restrictions pénalisant les SMS touchaient les trois réseaux téléphoniques, ajoutant : « Le réseau internet du pays a connu une diminution de vitesse et rencontré des déconnexions et jusqu’à présent les autorités n’y ont apporté aucune raison.

« Et maintenant, après toutes ces perturbations pour les internautes, c’est au tour des utilisateurs de sms. »

Depuis début avril, de nombreuses régions d’Iran se sont plaintes d’un service internet très lent ou déconnecté – et d’une absence totale d’accès à de nombreux sites depuis plus de deux mois.

La Compagnie d’Infrastructure de Télécommunication a rejeté la responsabilité des mauvais services sur des problèmes de câbles en provenance de la Suède, et s’est engagée à le régler au plus vite.

La vitesse de connexion d’internet en Iran est devenue un indicateur de la situation politique et du niveau d’alerte du gouvernement. À la veille de dates importantes ou de commémorations qui pourraient donner lieu à des manifestations, la vitesse de connexion ralentit brusquement pour empêcher la circulation de photos et de vidéos.

Lors du soulèvement de 2009, de nombreux manifestants avaient utilisé internet pour envoyer des vidéos hors du pays, poussant le régime à paralyser les services en ligne afin d’empêcher les informations de parvenir au monde extérieur.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe