jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyLes sénateurs français expriment leur soutien à la Résistance iranienne et leur...

Les sénateurs français expriment leur soutien à la Résistance iranienne et leur opposition aux ingérences de l’Iran en Syrie et en Irak

Reuters – Paris, le 21 janvier 2014 – Des sénateurs français représentants plusieurs partis politiques se sont réunis aujourd’hui pour soutenir les dissidents iraniens et pour s’opposer aux ingérences de l’Iran dans les crises régionales, notamment en Syrie et en Irak.

Après une réunion a laquelle a pris part la dirigeante de la Résistance iranienne, les sénateurs ont appelé le gouvernement français à adopter une «politique efficace et sérieuse» concernant l’Iran et d’agir pour protéger les membres de l’opposition iranienne au camp Liberty en Irak contre des massacres, comme ceux qui ont eu lieu ces deux dernières années et pendant lesquels un certain nombre de personnes ont été tuées et plusieurs centaines d’autres ont été blessées.

Les sénateurs ont également demandé «une enquête indépendante, exhaustive et transparente par des experts internationaux » sur l’attaque du 1er septembre contre les réfugiés iraniens au camp d’Achraf avant la prochaine conférence du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, programmé pour mars prochain.

Mme Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance d’Iran (CNRI), a déclaré à la réunion que l’ingérence étendue de régime des mollahs en Syrie est le principal problème de ce pays. « L’expulsion du régime iranien de la Syrie est la seule solution pour mettre fin à la dictature meurtrière qui règne dans ce pays » a-t-elle affirmé.

Mme Radjavi a également évoqué la mise en application de l’accord nucléaire provisoire entre le groupe P5 +1 et le régime iranien. Elle a affirmé que lors des négociations avec les États-Unis et l’Occident, les mollahs qui sont sous pression à cause du mécontentement populaire et des crises internes, ont été contraints de reculer d’un pas. Elle a affirmé que le programme nucléaire aurait été démantelé maintenant si l’Occident avait été plus ferme. «Les gouvernements occidentaux doivent contraindre les mollahs à fermer complètement leurs sites nucléaires et à se conformer aux résolutions du Conseil de sécurité » a-t-elle ajouté.

Elle a insisté sur les révélations et les avertissements répétés de la Résistance iranienne sur « la menace du régime des mollahs » pour la région à travers la propagation de son intégrisme. « Malheureusement, avec leurs politiques erronées, les gouvernements occidentaux ont ignorés ces avertissements » a-t-elle affirmé.

Les sénateurs français ont approuvé l’appel de Mme Radjavi au gouvernement français de porter le dossier de la situation des opposants iraniens en Irak sur la table du Conseil de sécurité de l’ONU, afin d’assurer la protection des membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) résidents du Camp Liberty, jusqu’à leur transférer en dehors de l’Irak, et à utiliser son influence afin d’obtenir la libération des sept otages d’Achraf détenus par le gouvernement irakien, organiser le transfert immédiat des demandeurs d’asile au camp Liberty vers des pays tiers, et à assurer leur sécurité jusqu’à ce que ce moment-là.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe