jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes Moudjahiddins du Peuple d’Iran et le peuple irakien alliés contre l’intégrisme...

Les Moudjahiddins du Peuple d’Iran et le peuple irakien alliés contre l’intégrisme – MEP

ImageCNRI, le 3 novembre – Le 26 octobre, prenant la parole lors d’un meeting sur l’Iran et son opposition démocratique au Parlement Européen, M. Morten Høglund, Membre de la commission des Affaires étrangères du Parlement norvégien a fait les déclarations suivantes :

La situation en Iran est très inquiétante ; il est vraiment important de se préoccuper des développements dans ce pays.

Je suis heureux de constater que dans notre parlement comme dans plusieurs autres parlements, le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) bénéficie d’un large soutien. Lorsque je suis devenu membre du parlement, j’ai en quelque sorte hérité d’un engagement qui perdure depuis plusieurs années. Il y a un réel soutien pour ce mouvement. Nous avons été heureux d’accueillir Mme Radjavi dans notre parlement il y a quelques années, visite qui a été un grand succès. Il existe donc un grand soutien, mais bien sûr, il y a aussi quelques difficultés.

J’ai essayé autant que j’ai pu de participer à plusieurs types d’activités. J’ai visité l’année dernière la base Achraf des Moudjahidine du peuple en Irak qui a été une expérience extraordinaire. Les gens que nous avons rencontrés à Achraf étaient principalement musulmans, mais il y avait des chrétiens, des athés et des adeptes d’autres religions : c’était une société ouverte.

Les Moudjahidine du peuple d’Iran sont catalogués comme organisation terroriste ou comme secte, mais mon expérience avec eux était totalement différente. Je ressentais une ouverture d’esprit totale à tous les niveaux. Nous avons pu visiter tous les sites que nous voulions et, chose intéressante, l’environnement était ouvert pour que les Irakiens puissent venir et participer aux débats et discussions. Achraf est probablement le seul endroit sûr en Irak. Pour célébrer l’anniversaire du Prophète Mohammad, environ 25.000 Irakiens se sont rendus à Achraf, d’après les forces américaines qui gardent le camp.

Lorsque nous étions à Achraf, nous avons rencontré des groupes chrétiens, musulmans sunnites, kurdes, musulmans chiites et d’autres groupes qui venaient ensemble. C’était une expérience très particulière et nous avons eu la chance de leur parler de la même façon que nous le faisons dans nos parlements, et c’est aussi une expérience unique en Irak. Pour moi, c’est ce que les Moudjahiddins du peuple d’Iran représentent.

Les Irakiens habitant les régions voisines n’ont eu que des expériences positives avec les Moudjahidine. Certains les ont accusés d’être payés par Saddam et d’être ses agents. Mais si cela avait été vrai, des Irakiens auraient demandé leur arrestation, leur jugement et leur châtiment. La situation est complètement différente et au lieu de cela, les gens prennent leur défense et les soutiennent. Vous n’êtes pas obligés de me croire sur parole, partez et voyez vous-mêmes.

L’unique préoccupation des Moudjahidine, c’est l’Iran et la préoccupation du peuple irakien, c’est aussi l’Iran. Ils se sentent alliés dans la lutte contre l’intégrisme islamique, car ce que ne veulent pas les gens en Irak, c’est l’intégrisme. Nous avons ressenti cela aussi chez les Chrétiens que nous avons rencontrés et qui nous ont confié que l’intégrisme leur faisait peur et à quel point ils avaient peur des intégristes.

Je serai heureux de répondre à toutes les questions lors de ma visite. Au sujet de l’étiquette de terroriste, je tenterai d’aller le plus loin possible dans les allégations et de voir ce qui se cache derrière et quelles en sont les causes.

J’ai de très bonnes relations avec l’ambassade américaine à Oslo et je leur ai demandé de me démontrer pourquoi les Moudjahidine du peuple se trouvent sur la liste des organisations terroristes. Lorsqu’ils ont sorti leur rapport sur un incident en 1976 concernant un officier américain à Téhéran, j’ai été abasourdi. Je ne sais pas ce qui s’est passé en 1976 à Téhéran, mais dans tous les cas c’était en 1976, dans un contexte complètement différent et je pense qu’il est inutile de débattre là-dessus, mais si les Américains n’ont pas avancé depuis, j’ai l’impression qu’ils se démènent pour trouver quelque chose.

Voici donc la situation et cela a quelque chose à voir avec la politique. Bien sûr l’Iran a peur et ils ont raison d’avoir peur. Ils utilisent toutes les tactiques possibles pour jeter leurs ennemis en prison. Nous savons que l’ambassade du gouvernement iranien travaille très dur pour discréditer le CNRI et les Moudjahiddins du Peuple.

L’Ambassadeur iranien a appelé le dirigeant de mon parti pour se plaindre de ce que j’étais en train de faire, pour dire que j’étais une personne horrible et pour demander si le parti soutenait vraiment ce que je représentais. j’ai été ravi que le président de mon parti soutienne mes actes.

Ceci bien sûr est fait ouvertement, et c’est parfait et tout à fait normal que l’ambassadeur ait réagi de cette façon. Mais nous avons ces gens qui se présentent comme des Iraniens ordinaires, qui viennent vers nous et qui nous disent qu’ils ont été maltraités par les Moudjahidine du peuple. Bien sûr il est très difficile de savoir le vrai du faux et ce qui se cache derrière. Mais si vous y prêtez attention, il n’est pas difficile de trouver un lien avec le régime iranien. Mais ils ne sont pas stupides. Ce sont des gens intelligents usant de tous les moyens pour discréditer les personnes qui soutiennent le CNRI.

L’ambassadeur iranien a appelé plusieurs fois le président de mon parti, mais personnellement, cela m’est égal. Je n’ai rien dissimulé concernant ma visite à la base Achraf. Lorsque je suis rentré d’Irak, je suis allé voir les médias norvégiens et leur ai montré beaucoup de photos et de vidéos que j’avais prises là-bas. Et on a parlé de nous à la télévision également. Je n’ai absolument rien à cacher sur mon voyage.

Après un certain temps, des gens sont venus me voir et m’ont demandé s’il était vrai que j’avais rencontré des terroristes. Je leur ai répondu que c’était vrai que j’étais allé en Irak mais que je n’avais jamais vu de terroristes. Ceci a duré tellement de mois ; c’était très perturbant pour moi et pour ma famille, mais ce n’était qu’une tactique utilisée contre moi.

Des personnes m’ont demandé si le jeu en valait la chandelle et si cela signifiait quelque chose pour moi. Je leur ai répondu que oui, cela en vaut vraiment la peine et cela compte énormément pour moi. Pour moi ce n’était qu’un petit prix à payer comparé à ce que le peuple iranien subit avec le régime actuel.

On m’a dit que ce groupe était un groupe terroriste et d’autres m’ont dit que c’était un groupe marxiste, mais moi je vois une toute autre chose dans le CNRI et les Moudjahidine du peuple. Lorsque vous êtes avec eux, vous avez tout. J’ai parlé à beaucoup de membres de la Résistance iranienne et je ne suis pas d’accord avec eux sur beaucoup de sujets. Mais ils m’ont prouvé qu’ils luttaient pour l’ouverture d’esprit et la liberté de désapprouver, ce qui est vraiment important.

Concernant l’étiquette de groupe marxiste, qui date d’il y a des dizaines d’années, même si cela était vrai, cela m’aurait été égal. Lorsqu’il y aura un nouveau gouvernement en Iran et la liberté de choisir, alors ce sera au peuple de décider qui ils veulent. Le plus important pour moi, c’est la liberté de choisir.

Le CNRI a aussi été accusé d’avoir certaines ressources pour leur argent et d’être extrêmement bien organisé. Ces deux motifs ont été utilisés contre eux et ils sont actuellement questionnés sur la source de leur argent. Je peux vous dire que les Iraniens vivant à l’étranger soutenant le CNRI donnent leur argent durement gagné au mouvement. Ce sont des gens dévoués et j’ai rencontré beaucoup de personnes intelligentes et brillantes parmi eux.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe