vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLes mots changent mais pas la politique (le conseiller diplomatique du Guide...

Les mots changent mais pas la politique (le conseiller diplomatique du Guide suprême en Iran)

CNRI – Alors que les Etats occidentaux espèrent une flexibilité des mollahs dans le domaine du nucléaire avec la présidence à Rohani, le conseiller de Khamenei pour les affaires internationales, Ali-Akbar Velayati a affirmé que le régime iranien n’acceptera jamais la suspension de ses activités nucléaires.

« Les sanctions ne peuvent pas obliger l’Iran à reculer », a déclaré Velayati dans une interview avec l’agence AP, ajoutant que « lorsque vous avez devant vous un pays comme l’Iran avec 15 voisins, vous ne pouvez pas appliquer de sanctions efficaces ; nous pouvons toujours trouver des solutions pour contourner l’embargo ».

Après l’élection de juin et l’arrivée à la présidence de Rohani, les gouvernements occidentaux s’attendaient à un changement de politique du régime iranien. La Haute représentante pour la politique étrangère de l’Union européenne, Catherine Ashton, a demandé dès le 19 aout la tenue rapide de négociations avec le nouveau ministre des Affaires étrangères, Javad Zarif.

Velayati a déclaré explicitement que la politique du régime ne changera qu’au niveau du vocabulaire : « il ne sera plus utile de parler sur le même ton. Il nous faudra utiliser un nouveau langage. A gardant les mêmes objectifs mais avec des mots différents ».

A ses yeux désormais « la balle est dans le camp de l’Occident ; il lui appartient de tendre la main à l’Iran ».
Il a réclamé des négociations séparées avec les pays membres des 5+1.

Selon l’agence AP, Rohani a affirmé samedi dernier que son pays cherchait un changement de tactiques et non pas de principes en matière de politique étrangère.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe