mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLes maux du régime iranien

Les maux du régime iranien

Les maux du régime iranien

Le 13 août 2018, le Guide suprême Ali Khamenei a affirmé que le régime ne se trouvait dans aucune impasse et a simplement recommandé « une gestion révolutionnaire et efficace pour résoudre les problèmes. »

Mais peu de temps après, de nombreux médias et d’autorités ont commencé à admettre l’insuffisance de sa gestion et le manque de solutions, ce qui ne fait que renforcer la perspective de fin de régime.

Le quotidien Vatan-e Emrouz a commenté : « Personne ne peut nier le manque d’efficacité du gouvernement actuel, notamment pendant ces derniers mois. Pendant cette période, le marché a été géré d’une façon choquante, provoquant une instabilité politique, ce qui est exactement ce que veulent nos ennemis. »

Le quotidien a ajouté que la raison derrière le fait que Khamenei évite de changer le gouvernement est qu’il pense qu’en faisant cela, « l’ennemi sera en mesure de profiter de la situation et de mettre en œuvre son plan malveillant contre la République islamique. »

Le vice-président du parlement, Pezeshkian, a déclaré : « Depuis le début de la révolution notre structure de gestion n’a jamais été de type logique. Les problèmes actuels de notre société sont le résultat direct du comportement négatif des dirigeants de notre système. Nous sommes tous responsables à notre propre façon pour les problèmes actuels. » (Le 1er septembre 2018, IRNA).

Lors d’une discussion avec le quotidien Arman, un des théoriciens du régime, Amir Mohebian, a déclaré : « De mon point de vue, la présidence s’est transformée en jeu dans ce pays. Dans ce jeu, tous les joueurs perdent leur crédibilité au bout de 4 à 8 ans au pouvoir, puis ils partent. » Il a mentionné une impasse plus fondamentale au sein du régime : son isolement social et le manque de confiance de la population au système actuel.

À la suite des manifestations récentes, de nombreux médias et dirigeants du régime pensent que le système théocratique n’a pas de solution de secours.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe