jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes juristes irakiens : stoppez le blocus médical du camp des opposants...

Les juristes irakiens : stoppez le blocus médical du camp des opposants iraniens en Irak

CNRI – Le « Collectif des juristes irakiens pour défendre les droits de l’Homme » a demandé la fin du blocus médical imposé au camp Liberty. Ce camp – situé près de l’aéroport de Bagdad – est le lieu de résidence des opposants iraniens vivant en Irak.

Al-Malaf (un site Internet d’information en langue arabe et basé en Irak) a publié un communiqué du « Collectif des juristes irakiens pour défendre les droits de l’Homme » dont voici quelques extraits :

« Nous demandons à la communauté internationale de prendre des positions fermes contre le blocus médical imposé aux habitants du camp Liberty. »

« Lors des attaques perpétrées contre ce camp, plus de 120 personnes ont été tuées et plusieurs certaines de personnes ont été blessées. Les corps des personnes tuées en septembre 2013 n’ont toujours pas été rendus à leurs familles. Ces personnes ont été délibérément assassinées alors que les forces irakiennes installées autour de ce camp étaient censées les protéger. Les 7 personnes prises en otages lors de cette attaque ont été complètement oubliées par l’ONU et par le gouvernement américain. »

« Le blocus médical du camp Liberty s’intensifie de jour en jour. Jusqu’à présent, 22 personnes malades ayant résidé dans ce camp ont perdu la vie parce que les forces irakiennes ont empêché le transfert de ces personnes vers des hôpitaux. Les habitants qui ont des maladies lourdes ou ceux qui ont besoin d’un suivi médical régulier sont actuellement dans une situation particulièrement préoccupante. »

« Ces personnes doivent pouvoir aller librement dans des hôpitaux public en Irak et bénéficier des soins médicaux dont ils ont besoin, pour que leur santé soit préservée. Si le gouvernement d’Irak ne veut pas accorder aux opposants iraniens le droit de se soigner en tant que personnes réfugiées, il doit au moins leur accorder en matière d’accès aux soins médicaux les mêmes doits que les détenues en Irak. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe