jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes Iraniens se rassemblent à Paris pour fêter les 50 ans de...

Les Iraniens se rassemblent à Paris pour fêter les 50 ans de l’OMPI

CNRI – Des Iraniens se sont réunis à Paris, vendredi pour célébrer le 50ème anniversaire de l’ Organisation des Moudjahiddines du peuple iranien, l’OMPI (Mujahedin-e Khalq, MEK).

Le maire du premier arrondissement de Paris, Jean-François Legaret, Mehdi Abrichamtchi, Président de la commission de la paix du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Rabieh Mofidi, membre du Conseil central de l’OMPI, l’ayatollah Jajal Ganjei, Président de la commission des libertés de cultes au CNRI, Fatemeh Rezai, membre de l’OMPI et ancienne prisonnière politique sous le régime du Shah, et plusieurs soutien de la Résistance, faisaient partie des nombreux intervenants lors de ce rassemblement.
Mgr. Jacques Gaillot qui rentrait de Rome, le parlementaire honoraire et ancien sénateur Jean-Pierre Michel, Pierre Bercis président des Nouveaux droit de l’homme ont transmis des messages vidéos qui ont été diffusé à cette occasion.

Jean-François Legaret a rappelé le soutien qu’il a apporté au combat de la Résistance iranienne, « Je suis fier de vous accompagner. J’ai été impressioné par la qualité et l’intelligence de votre mouvement et par la force qu’incarne Maryam Radjavi votre présidente et par le message de tolérance entre les peuples et entre les religions que vous portez. Nous, ici en France, partageons les valeurs de votre résistance. » Le Maire du 1er arrondissement de Paris a souligné : « l’OMPI est l’antithèse de l’intégrisme islamique ». Il a ajouté que Maryam Radjavi est une source d’inspiration, à la hauteur des valeurs démocratiques qu’elle défend. Les femmes jouent un rôle clé dans votre démarche d’instaurer la liberté en Iran. » Le co-président du Comité des Maires de France pour le soutien aux Achrafiens résidant dans le camp Liberty en Irak, a déclaré que son comité a lancé un appel à signer par les maires de France, pour exprimer la solidarité avec la résistance iranienne et pour parvenir à un changement démocratique en Iran.

 

« L’OMPI a toujours été confronté à la question de savoir comment doit-on agir pour parvenir à instaurer la liberté pour le peuple iranien, a déclaré M. Abrichamtchi. Depuis sa création, l’OMPI a un objectif clair : l’instauration de la démocratie en Iran. Dès le premier jour, l’OMPI s’est affranchie des mollahs fondamentalistes ; sa croyance en un islam progressiste est profondément enracinée dans ses convictions », a t-il ajouté.

Selon Mehdi Abrichamtchi, l’OMPI (MEK) a, depuis 1981, tout mis en œuvre pour instaurer la liberté en Iran, elle avait le devoir de révéler à la nation le projet pervers et clandestin des mollahs pour la fabrication de bombes nucléaires.

Selon Rabieh Mofidi, l’OMPI qui a lutté pendant 50 ans pour la liberté et la démocratie en Iran, s’est uniquement appuyée sur le soutien de son peuple. La jeune génération de l’Iran se sent plus proche des valeurs progressistes de l’organisation que de l’intégrisme des mollahs et de la répression brutale qui sévit. Elle a déclaré que les jeunes iraniens se sentent inspirés par les messages démocratiques véhiculés par Maryam Radjavi.

L’ayatollah Jalal Ganjei a déclaré pour sa part que l’OMPI, à travers sa persévérance et ses sacrifices, a donné de l’espoir à des millions d’Iraniens en désir de liberté et qu’elle croit fermement à la fin de l’exploitation des êtres humains.


Mme Rezai a expliqué aux participants du rassemblement les exactions que les membres de l’OMPI ont subies en tant que prisonniers des régimes du Chah et de Khomeiny. Malgré toute l’oppression, dit-elle, l’OMPI a continué de porter le flambeau de la liberté.

Mgr Gaillot a déclaré que les membres de l’OMPI dans le camp Liberty sont « les grands témoins de la souffrance ; ils ont un droit à la protection des Nations Unies. » Dans son intervention très émouvant, il a insisté que la victoire de peuple iranien contre le régime des mollahs et l’établissement de la démocratie en Iran étaient inévitables.

Jean-Pierre Michel a déclaré que l’OMPI se bat pour une république où tous les peuples sont traités de manière égale. Il a promis de se tenir aux côtés du mouvement de résistance mené par Maryam Radjavi.

Une courte vidéo retraçant l’histoire des 50 années d’existence de l’OMPI (MEK) a été diffusée.

Les représentants des femmes franco-iraniennes et des associations de jeunes et des citoyens français qui soutiennent la Résistance iranienne ont également intervenus au cours de cette commémoration de la fondation de l’OMPI.

À la fin de l’événement, dans un acte symbolique, les participants ont jeté des pétales de fleurs sur une représentation de l’emblème de l’OMPI.

Des rassemblements similaires ont eu lieu ces derniers jours, dans différentes grandes villes européennes, dont Londres et Berlin.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe