mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLes exportations pétrolières du régime iranien bientôt en baisse

Les exportations pétrolières du régime iranien bientôt en baisse

Les exportations pétrolières du régime iranien bientôt en baisse

Alors que les stocks de pétrole brut augmentent, le prix du Brent reste fixe à 80 dollars le baril et devrait encore augmenter pour le trimestre à venir, certainement à cause de la chute imminente des exportations du régime iranien.

Lors de la réunion des Nations Unies à New York, Brian Hook, représentant spécial américain pour l’Iran, a déclaré aux journalistes que les États-Unis s’assureraient que le marché du pétrole soit bien approvisionné avant de réimposer des sanctions sur le pétrole contre le régime iranien le 4 novembre prochain.

Il a déclaré : « Nous nous assurerons que le marché du pétrole soit bien approvisionné avant de réimposer nos sanctions. »

Les États-Unis s’assurent que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) augmente leurs exportations pour réduire les prix. De plus, un dirigeant nigérian de l’industrie pétrolière a déclaré mercredi que cela aiderait à équilibrer le marché après que les prix du pétrole augmentent pour atteindre les prix les plus élevés en quatre ans. Mais il a également prévenu que la capacité limitée pourrait réduire leurs options.

Malam Mele Kyari, le responsable marketing pour le pétrole brut de la compagnie pétrolière nigériane NNPC et représentant du pays à l’OPEP, a déclaré : « Il est clair que si vous avez des prix élevés, cela affectera la demande, donc vous devez équilibrer le marché… [Mais] vous devez avoir une capacité de réserve. »

Plusieurs grands acheteurs, dont plusieurs raffineurs indiens, ont indiqué qu’ils réduiraient leurs importations de pétrole iranien, mais l’impact sur le marché mondial n’est pas encore clair.

Les sanctions américaines entreront en vigueur le 4 novembre prochain, suite à la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire signé en 2015. Cet accord avait levé les sanctions contre le régime iranien en échange de restrictions sur leur programme nucléaire.

Les Etats-Unis ont incité l’OPEP à augmenter sa production pour assurer assez de pétrole sur le marché, mais l’OPEP et ses producteurs, dont la Russie, se sont rencontrés plus tôt dans la semaine et se sont mis d’accord pour ne pas augmenter leur production. Cependant, des pays pourraient changer d’avis unilatéralement.

Trump a réitéré son appel à l’OPEP mardi aux Nations-Unies, accusant le régime iranien de semer le chaos dans la région et il a promis d’autres sanctions. Ces sanctions sont saluées par les Iraniens, car cela limitera les dépenses du régime iranien liées aux abus de ses propres citoyens.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe