mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLes Etats-Unis sanctionnent des sociétés russes à propos de ventes d'armes à...

Les Etats-Unis sanctionnent des sociétés russes à propos de ventes d’armes à l’Iran

Les Etats-Unis sanctionnent des sociétés russes à propos de ventes d'armes à l'IranLemonde.fr – Les Américains ont décidé de sanctionner des sociétés russes de l’armement à propos de la vente de Soukhoï à l’Iran, a annoncé le journal russe "Kommersant" dans son édition de samedi. Mais un militaire russe de haut rang, cité par l’agence Ria-Novosti, évoquait des représailles à la suite de la récente vente de Soukhoï au Venezuela.

"Selon des sources au sein du complexe militaro-industriel, la démarche de Washington contre les compagnies russes est formellement une réaction à un contrat conclu fin juillet par Rosoboronexport pour la modernisation de 30 bombardiers iraniens Soukhoï Su-24, qui peuvent en théorie être porteurs d’armes nucléaires tactiques", écrit le journal économique.

Le service de presse du monopole d’exportation des armes Rosoboronexport, interrogé par l’AFP, n’était pas en mesure de commenter cet article. "Soukhoï était l’exploitant de ce contrat", ajoute Kommersant. Le PDG de Soukhoï, Alexandre Klementev, avait assuré vendredi que sa compagnie n’avait "rien livré en Iran depuis six ou sept ans", sans faire état d’éventuelles modernisations.

Washington accuse les sociétés russes visées avec cinq autres compagnies (indiennes, nord-coréennes et cubaine) de fournir à l’Iran du matériel pouvant être utilisé dans la mise au point d’armes de destruction massive. Washington avait appelé en vain en mai Moscou à reconsidérer sa vente de missiles antimissiles de courte portée TOR-M1 à l’Iran.

Par ailleurs, le gradé russe de haut rang cité par Ria-Novosti sous le couvert de l’anonymat jugeait pour sa part "évident" que les sanctions annoncées vendredi soient "une réaction aux récents succès des compagnies (russes) avec d’importants contrats de livraison d’armes au Venezuela".

La Russie a annoncé le 27 juillet, lors de la visite à Moscou du président Hugo Chavez, connu pour ses diatribes anti-américaines, la vente de 24 avions Soukhoï au Venezuela dans le cadre d’un contrat de fourniture d’armes de plus de 3 milliards de dollars. Si la Russie ne vend pas d’armes aux Etats-Unis, Kommersant souligne en revanche les conséquences possibles de ces sanctions sur les projets dans l’aviation civile de Soukhoï.

"Ni Rosoboronexport ni Soukhoï n’ont de contrats militaires avec les Etats-Unis, mais ils ont d’importants projets civils", relève le journal. "Nos juristes à Moscou et aux Etats-Unis" cherchent actuellement à déterminer si ces sanctions peuvent ou non avoir "des conséquences sur nos contrats", a déclaré à Kommersant le vice-directeur de Soukhoï, Vadim Razoumovski. Il évoque également les possibles retombées sur les "filiales" de Rosoboronexport, comme le champion russe du titane, VSMPO-Avisma, en négociations pour une entrée de Rosoboronexport dans son capital.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe