vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLes Etats-Unis prennent de nouvelles sanctions contre l'Iran

Les Etats-Unis prennent de nouvelles sanctions contre l’Iran

Le Monde – Pour accentuer leur pression sur Téhéran, les Etats-Unis ont imposé, jeudi 25 octobre, des sanctions économiques aux militaires iraniens, dont une unité d’élite de l’armée, et à trois banques détenues par l’Etat, accusées de soutenir le terrorisme. De telles mesures ont été décidées pour contrecarrer "l’attitude irresponsable de l’Iran", a déclaré Condoleezza Rice, lors d’une déclaration à la presse, en soulignant que les Etats-Unis restaient engagés dans une approche diplomatique pour résoudre la crise du nucléaire iranien.

La secrétaire d’Etat américaine a précisé que les sanctions visent d’abord l’unité d’élite Al-Qods, accusée de soutenir le terrorisme. Branche chargée des opérations extérieures du corps des Gardiens de la révolution, elle gérerait les activités secrètes de l’Iran au Moyen-Orient, assurent les Etats-Unis. Les Gardiens de la révolution, sont quant à eux soupçonnés de contribuer à la prolifération d’armes de destruction massive.

Selon le New York Times et le Washington Post, ces sanctions permettraient également aux autorités américaines de faire pression sur des centaines de compagnies étrangères ayant des relations d’affaires avec les militaires iraniens.

SANCTIONS DE L’ONU

Le gouvernement américain envisageait depuis plusieurs mois de sanctionner les Gardiens de la révolution, mais des querelles internes sur l’étendue et le calendrier à adopter ont retardé leur mise en œuvre.

Parallèlement, Washington soutenu par Londres et Paris souhaite l’adoption d’une troisième résolution de sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies, mais Moscou et Pékin, dotés du droit de veto, préfèrent prôner la voie du dialogue pour régler la crise du nucléaire iranien. Washington et ses alliés occidentaux accusent l’Iran de chercher à fabriquer la bombe atomique sous couvert d’un programme nucléaire civil, ce que Téhéran dément. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe