vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes Canadiens se mobilisent pour la Résistance en Iran

Les Canadiens se mobilisent pour la Résistance en Iran

CNRI – Plus de 250 dirigeants religieux et personnalités politiques, sociales et scientifiques ont apporté leur soutien à une déclaration internationale en défense du droit d’asile politique des Moudjahidine du peuple d’Iran dans la Cité d’Achraf en Irak. Ces soutiens ont été annoncés lors d’une conférence de presse organisée le 8 novembre par le Comité de défense des droits de l’homme en Iran au parlement canadien.

CNRI – Plus de 250 dirigeants religieux et personnalités politiques, sociales et scientifiques ont apporté leur soutien à une déclaration internationale en défense du droit d’asile politique des Moudjahidine du peuple d’Iran dans la Cité d’Achraf en Irak. Ces soutiens ont été annoncés lors d’une conférence de presse organisée le 8 novembre par le Comité de défense des droits de l’homme en Iran au parlement canadien.

Le régime iranien trame depuis trois ans toute une série de complots pour faire expulser extrader en Iran sa principale opposition, les Moudjahidine du peuple, afin de les anéantir. Or il se trouve réfugiés dans ce pays depuis vingt ans et y bénéficient du statut de réfugiés et de personnes protégées en vertu de la Ive convention de Genève, un statut reconnu par la force multinationale. La campagne lancée à travers le monde consiste à s’assurer auprès des organismes internationaux compétents et du gouvernement irakien que ces droits seront respectés à la lettre.

Je suis venu apporter mon soutien à cette déclaration et à ses signataires, a affirmé en guise d’introduction à la conférence David Kilgour, grand avocat des droits de l’homme au Canada et ancien parlementaire. Certains se figurent qu’avec l’Iran il n’existe que deux approches, une intervention militaire ou la complaisance avec les mollahs au pouvoir. Mais ce que nous voulons dire, c’est qu’il existe une troisième voie, le soutien au Conseil national de la Résistance iranienne en tant qu’opposition démocratique.

Rappelant la déclaration de 5,2 millions d’Irakiens en soutien aux Moudjahidine du peuple, il a souligné la nécessité de défendre la cité d’Achraf qui les abrite en Irak.

Mme Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, s’est rendue en Norvège ces derniers jours, a ajouté David Kilgour. Le gouvernement iranien a menacé Oslo de représailles, mais le parlement norvégien a condamné ces menaces et a fait preuve de fermeté, affirmant qu’elle avait totalement le droit de venir en Norvège.

C’est ensuite Chahram Golestan, le président du comité organisateur, qui a pris la parole. Ces dernières années, a-t-il affirmé, la complaisance a permis aux mollahs de renforcer la répression interne, et les a encouragés à exporter davantage de terrorisme et d’intégrisme en Irak. On comprend dans ces conditions l’importance du soutien de 250 dirigeants religieux, universitaires, juristes et personnalités politiques du Canada. Les signataires soulignent que le régime iranien est le plus grand danger pour la paix et la tranquillité dans la région. Ils sont également d’accord avec la présidente élue de la résistance que ni la guerre ni la complaisance ne constituent de solution et que seul un changement démocratique en Iran permettra de sortir de cette crise.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe