jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeL'Egypte perd car elle n'a pas de Guide suprême, selon un mollah...

L’Egypte perd car elle n’a pas de Guide suprême, selon un mollah en Iran

CNRI – Un mollah de haut rang en Iran a estimé que l’Egypte est en train de s’égarer parce que le pays n’a pas de guide suprême comme Ali Khamenei.

Mohammad Emami Kachani s’exprimait à la prière du vendredi 12 juillet, à Téhéran : «Malheureusement, l’Egypte est confrontée à des jours sombres parce qu’il lui manque un guide suprême, un atout dont nous nous bénéficions ».

Les propos de Kachani sont les derniers en date des représentants de Khamenei et de hauts responsables fustigeant l’incompétence de Morsi qui a été incapable de se maintenir au pouvoir.

Hassan Cheikholeslam, l’ancien ministre adjoint des Affaires étrangères du régime iranien a déclaré le 6 juillet que Morsi était «incompétent» et qu’« il n’avait pas su s’y prendre et qu’après 80 ans, les Frères musulmans ne savaient pas non plus ce qu’il fallait faire ».

Il a estimé que le régime iranien avait survécu parce qu’il avait la doctrine du « guide suprême » instaurée par Khomeiny.

« Nous avons édifié des tribunaux révolutionnaires (…) nous avons instauré des comités révolutionnaires. Et ensuite, leur rôle a pris fin [avec la consolidation du pouvoir] et ils n’avaient plus rien à faire. Nous les avons alors incorporés au système judiciaire et aux tribunaux. Nous les avons injectés dans les trois branches du pouvoir ».

Les tribunaux révolutionnaires ont pris part aux massacres à grande échelle des militants de la démocratie et de la liberté en Iran.

En quelques semaines en 1988, quelque 30.000 prisonniers politiques, pour la plupart membres des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI) ont été secrètement exécutés.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe