samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe Tadjikistan, dans la ligne de mire du régime iranien

Le Tadjikistan, dans la ligne de mire du régime iranien

CNRI – Des rapports confidentiels de réunions au sommet en Iran, montrent que le régime des mollahs en Iran a jeté son dévolu sur le Tadjikistan. Parvenus aux mains de la Résistance, ces rapports indiquent qu’une directive a été envoyée à tous les organes d’exportation de l’intégrisme et du terrorisme pour infiltrer ce petit pays.

Téhéran a décidé d’augmenter ses activités dans les pays d’Asie centrale et spécialement au tadjikistan. Un rapport top secret du bureau du guide suprême des mollahs, l’ayatollah Ali Khamenei, parvenu aux mains de la Résistance iranienne, est très explicite en la matière. Voici des aspects essentiels de cette directive couvrant des domaines divers, comme les activités écrans culturelles, religieuses et économiques :

– Des organes comme l’Assemblée d’évaluation et l’Assemblée mondiale Ahl-Beit, doivent tenter de développer leur infiltration au Tadjikistan en multipliant leurs activités religieuses et en organisant des réunions religieuses sous prétexte d’unité islamique.

– Le centre mondial des sciences islamiques de Qom doit envoyer des religieux au Tadjikistan pour y recruter des éléments aptes à recevoir un enseignement religieux en Iran.

– Le conseil suprême de la révolution culturelle doit développer les activités universitaires, faciliter les allers et venues des délégations culturelles pour créer un terrain propice aux déplacements de ses agents et au transfert des recrues en Iran. La tache est définie en une dizaine de points, comme par exemple :
* l’octroi au minimum d’une centaine de bourse à des étudiants tadjiks cette année pour qu’ils viennent étudier en Iran.
* proposer de fournir des livres scolaires et universitaires en persan mettant en valeur la culture islamique, c’est-à-dire la culture du régime.
* organiser des échanges scolaires et universitaires  pour préparer le terrain à une liberté de mouvement pour les déplacements de la force Qods au Tadjikistan.
* lancer des conférences et des réunions scientifiques pour accentuer les échanges avec les étudiants et les universitaires.
* faciliter les mariages entre les jeunes des deux pays et organiser des grandes cérémonies dans ce domaine au Tadjikistan.

– Dans le domaine des activités économiques également, des instructions ont été données pour faciliter le développement des activités de la base Khatam au Tadjikistan, liée à l’état-major général des forces armées du régime, en vue d’y mener des activités terroristes, notamment :
* Accord d’un prêt financier de 55 millions de dollars au ministère des transports tadjik pour un projet de tunnel.
* Construction de centrales hydrauliques au Tadjikistan par une entreprise privée iranienne sur les fleuves Vakhch et Zerafchan dans le nord et le sud du Tadjikistan.

Il ne s’agit là que d’une partie des frais et des activités engagés par le régime des mollahs au Tadjikistan, au-delà desquelles la théocratie vise à s’ingérer dans ce pays par le biais de l’intégrisme et du terrorisme, dans le cadre de l’empire intégriste qu’elle cherche à instaurer dans le monde islamique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe