mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe soutien grandit pour la Troisième voie

Le soutien grandit pour la Troisième voie

CNRI – Condamner les crimes des mollahs et souligner la nécessité de soutenir la Troisième voie de Maryam Radjavi pour un changement démocratique en Iran, voilà le but que s’étaient fixé des parlementaires européens et belges aux côtés du président de la commission des Affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine, à Bruxelles.

CNRI – Condamner les crimes des mollahs et souligner la nécessité de soutenir la Troisième voie de Maryam Radjavi pour un changement démocratique en Iran, voilà le but que s’étaient fixé des parlementaires européens et belges aux côtés du président de la commission des Affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine, à Bruxelles.

Organisée par l’Association iranienne pour l’art, la culture et les droits de l’homme, la réunion était présidée par Jean-Pierre Malmendier, ancien parlementaire et actuellement responsable des droits des victimes au parti MR. Un film sur les exécutions et la répression en Iran a bouleversé l’auditoire. Jean-Pierre Malmendier s’est dit sans voix devant ces images cruelles d’exécutions publiques. Il a souhaité qu’un jour ce régime tombe et que la population atteigne la liberté, la démocratie et l’état de droit et qu’elle ne  se voit plus imposer ce genre de scènes.

Puis Mme Piia-Noora Kauppi, eurodéputée finlandaise, a condamné la politique de complaisance de l’UE avec les mollahs. Elle a déclaré que pendant que l’on négocie en vain, les mollahs enrichissent de l’uranium et sont sur le point d’obtenir  la bombe atomique. Ainsi donc, la complaisance mène à la guerre. En revanche, la solution repose dans la Troisième Voie de Maryam Radjavi, une solution iranienne. Le soutien grandit en sa faveur comme la seule voie pour instaurer la démocratie en Iran sans déclencher de guerre dans la région.

Au lieu d’adopter une politique de fermeté  face à Téhéran, a-t-elle ajouté, l’Union européenne a mis la principale opposition au régime iranien, à savoir les Moudjahidine du peuple, dans sa liste du terrorisme, malgré le jugement de décembre 2006 de la Cour européenne de justice. L’UE doit racheter ses erreurs  en retirant l’OMPI de cette liste. L’UE doit mettre les gardiens de la révolution et la Force Qods sur sa liste noire.

Evoquant les crimes des dirigeants du régime iranien, l’orateur suivant, Mohammad Mohadessine,  a déclaré : le corps des gardiens de la révolution est l’organe le plus important à avoir commis de vastes  violations systématiques des droits de l’homme en Iran. Ceux qui traitent avec le régime des mollahs, traitent en fait avec le CGR. Leurs intérêts vont directement dans la poche des pasdarans et sert finalement à la répression et à l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme.

Le Dr Helmut Markov, eurodéputé allemand,  après avoir condamné les crimes des mollahs a déclaré : au Parlement européen, nous avons formé depuis quelques années un groupe d’amitié avec le peuple iranien et les Moudjahidine du peuple. Une de nos demandes, c’est que le conseil des ministres de l’UE respecte le jugement de la Cour européenne de justice et retire le nom de l’OMPI de la liste du terrorisme. Nous avons déployé de nombreux efforts pour montrer que nous nous tenions aux côtés du peuple iranien pour l’instauration de la liberté et de la démocratie.

La sénatrice belge Els Schelfhout, a déclaré qu’au cours des 27 années de ce régime, les femmes en Iran ont subi les plus grands torts. Après l’arrivée au pouvoir d’Ahmadinejad, la situation s’est aggravée. Mme Radjavi a dit clairement que la population iranienne était prête pour un changement démocratique dans son pays. Ainsi donc, la mesure récente de sanctions du gouvernement américain contre le corps des gardiens de la révolution qui sont responsables de toutes les violations des droits de l’homme en Iran, est une mesure positive. Nous devons soutenir la Troisième voie de Maryam Radjavi.

Peter van Rompuy, un responsable des jeunes démocrates-chrétiens flamands de Belgique a apporté son soutien au combat que mènent les Iraniens contre le régime des mollahs. Il a émis le voeu de voir s’instaurer la démocratie que les Iraniens recherchent avec la Troisième voie de Maryam Radjavi. Il a espéré que toute la population iranienne, les femmes, les jeunes et les étudiants, goûteront à la douceur de la liberté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe