vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe responsable d'un attentat à la bombe, membre du Parlement irakien (média)

Le responsable d’un attentat à la bombe, membre du Parlement irakien (média)

Agence France Presse – Un homme, condamné à mort au Koweït pour des attentats à la voiture piégée contre les ambassades de France et des Etats-Unis au Koweït en 1983, siège au Parlement irakien, a affirmé mardi la chaîne de télévision CNN citant les services du renseignement militaire américain.

Jamal Jafaar Mohammed, élu de la province de Babil, au sud de Bagdad, bénéficie de l’immunité parlementaire alors que, selon CNN, il agirait comme agent de l’Iran en Irak et soutiendrait les insurgés chiites.

Selon CNN, les services du renseignement militaire américain auraient pris contact avec le gouvernement du Premier ministre Nouri al-Maliki pour dénoncer les activités de M. Mohammed qui, selon les Américains, conseille des membres des forces spéciales iraniennes en Irak.

"Nous ne voulons pas que le Parlement soit un sanctuaire pour les hors-la-loi et les personnes recherchées", a dit M. Maliki sur CNN. "C’est le point de vue du gouvernement mais le Parlement est responsable", a-t-il ajouté.

Jamal Jafaar Mohammed avait été condamné à mort par contumace au Koweït en janvier 1984 pour des attentats à la voiture piégée commis contre les ambassades de France et des Etats-Unis au Koweït en décembre 1983. Ces attentats avaient fait cinq morts et 86 blessés.

Des agences de renseignement occidentales accusent également M. Mohammed d’être impliqué dans le détournement d’un avion de ligne koweïtien en 1984 et d’une tentative d’assassinat contre un membre de la famille royale du Koweït.

Il a été élu au Parlement irakien en décembre 2005.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe