mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLe régime iranien renforce sa présence militaire en Irak - Washington Post

Le régime iranien renforce sa présence militaire en Irak – Washington Post

CNRI – La participation militaire du régime iranien a considérablement augmenté en Irak au cours de l’année écoulée, rapporte le Washington Post, citant des sources irakiennes et iraniennes.

Un haut mollahs iranien qui a parlé sous condition de l’anonymat sur les questions de sécurité, a déclaré que depuis la capture par l’État islamique d’une grande partie du nord de l’Irak en juin, l’Iran a envoyé plus de 1 000 conseillers militaires en Irak et a mené des frappes aériennes et dépensé plus de 1 milliard de dollars d’aide militaire.

Le rapport du Washington Post ajoute: « Alors que le départ des troupes américaines en 2011 a fourni un espace pour l’Iran d’étendre son influence en Irak, le soutien de Téhéran aux groupes paramilitaires (chiites) s’est intensifié depuis l’apparition du groupe Daech. »

Les rapports sur les exactions commises par les miliciens chiites ont augmenté ces derniers mois, faisant craindre que les même escadrons de la morts qui ont contribué à attiser les violences sectaires par le passé, sont en plein essor aujourd’hui dans le pays.

Les responsables américains observent la situation pour voir si le nouveau premier ministre irakien Haider al-Abadi a le poids politique de maintenir la coalition de son gouvernement en place et juguler les forces paramilitaires pro-iraniens.

Le rapport par le Washington Post intervient quelques jours après que le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a révélé dans un communiqué la présence de milliers de pasdaran stationnés dans les villes irakiennes pour aider Téhéran à compenser son échec  en Irak après l’éviction de son ex-pion, l’ancien premier ministre extrémiste Nouri al-Maliki.

Les pasdaran qui sont estimés à plus de 7000, sont stationnés à Bagdad, et dans les provinces de Diyala et Salah ad-Dine, ainsi que dans les villes de Samarra, Karbala, Najaf, Khanaqin, Sa’dīyah et Jaloula. Parmi eux il y a les commandants et les experts qui accompagnent les milices chiites irakiennes, a indiqué le communiqué.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe