vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe régime iranien pend une personne en public et quatre autres en...

Le régime iranien pend une personne en public et quatre autres en prison

Le régime iranien pend une personne en public et quatre autres en prison

Le régime iranien a pendu cinq prisonniers en une seule journée cette semaine, dont un en public, tandis que deux autres prisonniers ont été transférés en cellule solitaire pour être pendus prochainement.

Le mardi 16 juillet 2019, quatre prisonniers ont été exécutés à la prison d’Oroumieh, au nord-ouest de l’Iran.

Les prisonniers, Hayman Banawand, Jafar Mohammadi, Mohammad-Aref Najafian et Mahmood Khaledi avaient été transférés à l’isolement à la prison d’Oroumieh lundi en vue de leur exécution. Ils avaient été accusés de meurtre.

Mardi également, un prisonnier a été exécuté en public dans la ville de Khondab, dans la province centrale de Markazi en Iran. Le prisonnier anonyme a été pendu à la vue du public dans la rue Jihad. Lui aussi avait été accusé de meurtre.

Le régime des mollahs procède fréquemment à des exécutions publiques pour intimider la population et étouffer les troubles potentiels.

En signe d’exécutions à venir, deux autres détenus de la prison d’Oromieh, condamnés à mort pour trafic de drogue, ont été transférés mardi en isolement cellulaire.

Leurs familles ont été informées qu’elles devraient aller en prison pour une dernière réunion d’adieu.

L’Iran est le pays qui détient le record mondial d’exécutions par habitant. Plus de 3 600 personnes ont été exécutées en Iran depuis que Hassan Rouhani a pris ses fonctions de président du régime en 2013.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe