lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésLe régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses...

Le régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire, avertit un expert américain

Le régime iranien doit permettre aux inspecteurs en désarmement de l’ONU de visiter ce pays et ce point doit faire partie de tout accord sur le programme nucléaire de ce régime, a écrit William Tobey dans un article publié par « Foreign Policy ».

William Tobey, un chercheur chevronné au « Centre Belfer pour les sciences et les affaires internationales » à « Harvard Kennedy School », a déclaré : « Toutes les indices montrent que l’Iran est en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire. »

Voici quelques extraits de l’article écrit par William Tobey et publié par le site Internet « foreignpolicy.com » :

« Il y a quelques jours, le département d’Etat et le Département du Trésor ont sanctionné plusieurs personnes et entités qui avaient fourni des aides pour les activités nucléaires illicites du régime iranien. »

« Une entité basée à Téhéran est chargée de superviser toutes les recherches dans le domaine du développement des armes nucléaires. Cette entité s’appelle L’Organisation de l’Innovation et de Recherches en matière de Défense (SPND) et elle est dirigée par le général Mohsen Fakhrizadeh, un commandant de haut rang du Corps des Gardiens de la Révolution. Selon le Département d’Etat, le général Fakhrizadeh dirige ce centre de recherche depuis la fin des années 1990 ou le début des années 2000. »

« Le mois dernier un nouveau rapport sur les activités nucléaires de l’Iran a été publié et il était intitulé ‘L’examen des 10 indices montrant que l’Iran développement des armes nucléaires’. Ce rapport fourni des informations détaillées sur un programme secret d’armements du régime iranien mené sous couvert d’un programme nucléaire civil. »

« L’accusation la plus importante mentionnée dans ce rapport est que le général Fakhrizadeh a récemment scindé ce centre de recherche en deux entités dont l’une a été délocalisée afin d’échapper aux contrôles des inspecteurs. »

« Si ces récentes informations s’avèrent vraies, elles seront dévastatrices pour les négociations. »

« Certains prétendent que ces éléments appartiennent au passé ou que l’on ne peut pas s’attendre à ce que Téhéran admette ses activités illégales, après avoir nié pendant si longtemps l’existence de telles activités. Mais ces éléments n’appartiennent pas au passé. Il y a des indices forts montrant que les travaux sur les armes nucléaires en Iran continuent. Comprendre cela est crucial pour l’élaboration et la mis en application de tout nouvel accord. Avant la conclusion d’un accord global, nous devons insister pour obtenir du régime iranien des réponses précises sur ces questions. Si nous n’obtenons pas ces réponses maintenant, nous ne les obtiendrons jamais. »

« Le Secrétaire d’Etat John Kerry et son équipe devraient donner à l’AIEA la mission de mener des enquêtes approfondies sur les ‘possibles dimensions militaires’ du programme nucléaire de l’Iran et l’éclaircissement de ce point doit être une condition préalable à la conclusion de tout accord global. »

« Si Téhéran refuse de fournir les informations qui lui sont demandées sur ce sujet, cela démontre que le régime iranien n’a pas l’intention d’honorer sa parole. Stopper les ambitions nucléaires de l’Iran par la voie des négociations est largement préférable à toute autre alternative, mais cela ne sera pas possible si le régime iranien ne veut pas renoncer à ses ambitions nucléaires. Pour protéger la futures, nous devons comprendre le passé. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe