jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien derrière un attentat à la bombe au Kurdistan

Le régime iranien derrière un attentat à la bombe au Kurdistan

Iran-explusion-kurdistan_terror

Le 2 mars 2018, le parti démocratique du Kurdistan iranien a accusé le régime des mollahs d’avoir orchestré un attentat à la bombe contre ce mouvement autonomiste. Mohammed Saleh Qaderi, un cadre du parti, a déclaré que les renseignements iraniens étaient derrière l’attentat de jeudi qui a visé deux membres du parti dans le quartier de Binslawa près d’Erbil en Irak.

Il a ajouté : « Les renseignements iraniens ont envoyé des menaces aux dirigeants du parti, affirmant qu’ils les viseraient eux et leurs proches. »

M. Qaderi a déclaré que les attentats portaient les empreintes du régime, affirmant que le parti s’attendait à ce genre d’attaque de la part du régime après les manifestations qui ont éclaté dans les régions kurdes en Iran.

Vendredi 2 mars 2018, vers 16h heure locale, la bombe a été placée dans le châssis d’une voiture appartenant à deux Peshmergas du PDKI (Parti démocratique du Kurdistan iranien) et elle a été activée à distance. Les Peshmergas blessés sont un père et un fils, le fils est décédé des suites de ses blessures plus tard à l’hôpital.

Le père, Salah Rahmani, 52 ans, et son fils, Sabah Rahmani, 33 ans, étaient tous les deux des vétérans Peshmergas et des membres actuels du PDKI. Sabah avait perdu ses deux jambes dans l’explosion selon un représentant du PDKI. Le PDKI a également rapporté que Salah avait : « reçu plusieurs menaces de l’agence des renseignements iraniens » avant l’attaque.

Le PDKI est une organisation iranienne kurde opposé au régime iranien et basée dans le Kurdistan irakien. Le PDKI a augmenté constamment ses efforts dans la lutte contre les opérations terroristes du régime ces dernières années.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe