mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLe régime iranien augmente son budget militaire malgré les protestations

Le régime iranien augmente son budget militaire malgré les protestations

Le régime iranien augmente son budget militaire malgré les protestations

Au lendemain des protestations contre la dictature en Iran qui ont débuté après la décision du régime de réduire les allocations pour les pauvres et d’augmenter les dépenses militaires, le Guide suprême, Ali Khamenei, a retiré 2,5 milliards de dollars de son fonds de réserve pour augmenter de nouveau les dépenses militaires.

Asghar Yousefnejad, un membre de la commission parlementaire pour le budget, a déclaré le 24 janvier que cela faisait partie de la réallocation de 4 milliards de dollars du Fonds national pour le développement iranien (FND) ordonné par Khamenei.

Il a déclaré que le reste de l’argent financerait des projets liés à la pollution de l’air, à l’irrigation et au management, et à la reconstruction après le tremblement de terre. Cependant, le régime iranien avait déjà promis de trouver une solution à ces problèmes avant et avait échoué à cause de la corruption et l’incurie des mollahs.

Il a également révélé que 150 millions de dollars seraient alloués à la télévision du régime qui lui sert d’outil de propagande et qui présente les informations d’une manière biaisée.

Fin décembre, les manifestations ont envahi les rues d’Iran après la fuite des prévisions budgétaires qui favorisent les institutions religieuses et les forces répressives. Les manifestations se sont rapidement emparées de plus de 140 villes et ciblaient notamment le soutien du régime à Bachar el-Assad et aux groupes terroristes au Moyen-Orient, au chômage endémique, à l’économie en berne malgré les promesses de l’accord sur le nucléaire, à la corruption, au manque de droits humains et de la démocratie.

Malgré une surveillance accrue de ses dépenses, le régime a dévoilé un « bateau coranique » plaqué. C’est une réplique plaqué or d’un bateau où les vers du Coran y sont gravés. De nombreux Iraniens ont protesté sur les réseaux sociaux et ont demandé pourquoi le régime dépensait l’argent public dans des œuvres d’art alors que la population meure de faim, utilisant la traduction en persan du hashtag #Gilded_Koran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe